Michel Goffard content de rejoindre les « bœufs carottes »

ZONE PAYS DE HERVE - CHEF DE ZONE

Capture d’écran 2015-06-19 à 07.23.04.png

Michel Goffard s’exprime sur son départ  

En fin de ce qui devrait être son avant-dernier conseil de police, présidé par Th. Wimmer en l'absence de P.Y. Jeholet,  en tant que chef de zone Pays de Herve, Michel Goffard a expliqué les raisons de son départ à l’Inspection générale des services. Une police des polices que, a-t-il plaisanté, « dans (le film de Claude Zidi) Les ripoux, on nomme les bœufs-carottes ». « C’est par opportunité et non par dépit que je pars », a-t-il déclaré. Parce qu’un nouveau défi se présentait et que ce n’est pas tous les jours qu’une telle occasion se présente.

La suite de l'article d'Yves BASTIN est à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 juin 2015

Les commentaires sont fermés.