Procès Meister à Eupen ? Réponse le 9 septembre

SPRIMONT/PLOMBIÈRES – JUSTICE 

L’examen devant le tribunal correctionnel de Liège du dossier relatif aux événements qui s’étaient déroulés lors Capture d’écran 2015-09-03 à 07.34.03.pngd’un conflit social dans l’entreprise Meister de Sprimont a fait l’objet mercredi d’un report à la date du 9 septembre prochain.

Le procès, qui implique des cadres de cette société spécialisée dans la confection de pièces automobiles ainsi que des membres de sociétés de gardiennage, débutera par une demande de délocalisation des débats. Certains prévenus, dont un habitant de Plombières ainsi que neuf Allemands, ont souhaité être jugés en langue allemande et ont réclamé que l’affaire soit renvoyée devant le tribunal d’Eupen. Au total, 11 personnes, deux sociétés de gardiennage et la société mère de Meister devront répondre de tentative de vol avec violences, fraude sociale et séquestration à la suite de l’envoi à Sprimont d’une « milice privée », engagée par la direction allemande de la multinationale.

Les commentaires sont fermés.