Du lait Fairebel au CHR Verviers, grâce aux plombimontois Thierry Wimmer et Roger Lenoir

VERVIERS – SOLIDARITÉ 

Pour soutenir les agriculteurs 

Capture d’écran 2015-09-22 à 09.36.19.png 

Dans l’optique d’apporter leur soutien aux agriculteurs locaux, le CHR Verviers East Belgium a décidé de passer au lait « Fairebel ». De quoi ravir la branche belge du groupe européen des producteurs laitiers.

À l’heure où la crise du lait touche plus que jamais le monde agricole, le CHR Verviers East Belgium a décidé de soutenir les agriculteurs locaux en changeant ses habitudes de consommation. L’objectif du Centre Hospitalier étant évidemment de soutenir davantage les agriculteurs et de leur permettre de voir leurs productions rémunérées à prix juste et équilibré.

Concrètement, le gestionnaire du CHR a marqué son accord quant au passage au lait Fairebel (NDLR : label lancé par les agriculteurs belges qui leur permet désormais de recevoir une rémunération décente pour une partie de leur travail) pour trois de ses cinq sites : La Tourelle et Peltzer à Verviers ainsi que la MRS Philippe Wathelet à Borgoumont. Le lait Fairebel sera utilisé dans ces établissements avant la fin du mois de septembre. Pour Erwin Schöpges, le président du MIG, la branche belge du groupe européen des producteurs laitiers, cette action de solidarité est accueillie avec joie. « Cela prouve une nouvelle fois qu’il y a une vraie solidarité avec les producteurs », déclare-t-il. « De plus, c’est le CHR, lui-même, qui a pris contact avec nous pour nous proposer de passer au lait Fairebel. Le geste est à souligner. »

Une action de sensibilisation aura même lieu dans le Hall d’entrée principal du CHR Verviers, ce mardi de 10h30 à 11h. Des agriculteurs y distribueront du lait Fairebel ainsi que du lait chocolaté aux membres du per- sonnel, aux patients et aux visiteurs. À travers cette action et le passage au lait Fairebel, le CHR souhaite aussi montrer l’exemple à d’autres institutions publiques qui pourraient également changer leurs habitudes. « Nous avions déjà eu quelques contacts avec d’autres institutions mais c’était resté sans suite. Grâce à cet accord, nous espérons en avoir de nouveaux prochainement », ajoute Erwin Schopges.

Nul doute que le lait Fairebel devrait être utilisé ailleurs dans les semaines à venir. Il faut dire que les citoyens belges en général prennent conscience des problèmes du secteur laitier et manifestent leur soutien. « On sent qu’il y a un vrai changement à ce niveau-là », confirme Erwin Schopges. « Nous connaissons une forte augmentation de nos ventes. Et puis, par exemple, nous avons déjà plus de 150 écoles qui profitent de notre lait. Rien que la semaine dernière, une dizaine d’écoles supplémentaires ont introduit leur demande », explique- t-il avant de conclure. « Fairebel est de toute évidence une initiative à succès. »

R.C.

FAIREBEL

Du boudin en 2016

Lors de la dernière Foire Agricole de Battice, les visiteurs ont eu l’opportunité de goûter du boudin blanc labélisé « Fairebel » au moment de passer devant le stand du même nom. Ce boudin blanc, composé à 30 % de lait, pourrait être mis en vente dans les commerces début 2016. « Actuellement, le projet doit encore se concrétiser », précise Erwin Schöpges. « Mais, normalement, ce boudin devrait effectivement être commercialisé prochainement. Il a en tout cas recueilli un franc succès auprès des visiteurs. » 

Les commentaires sont fermés.