À partir du 1er février, plus question de stationner au centre d’Aix-la-Chapelle sans son éco-vignette

Aller faire ses courses ou du tourisme à Aix-la-Chapelle et s’y parquer ? N’y comptez plus si vous ne vous acquittez pas de l’Umweltplakette, dès le 1er février. Où l’acquérir et à quel prix : mode d’emploi.

Nombreux sont les habitants du plateau de Herve et de la région des Trois-Bornes à se rendre régulièrement à Aix-la-Chapelle pour y faire leurs courses à cause des prix avantageux notamment en matière de cosmétique. Une habitude qui leur coûtera désormais un peu plus cher puisqu’une écopastille (ou vignette) devra être collée sur chaque pare-brise au plus tard pour le 1er février 2016 dans l’ancienne capitale de Charlemagne. Un sésame déjà d’application dans une kyrielle d’autres cités où l’on a défini une Umweltzone, au cœur de laquelle ne peuvent plus circuler les véhicules à quatre roues les plus polluants.

La vignette est nécessaire dans la très grande majorité des centres importants allemands. Dont Cologne, Düsseldorf, Moenchengladbach, Bonn…, mais aussi, plus loin, à Brême, Berlin, Francfort-sur-le Main, Hanovre, Munich, Stuttgart, Karlsruhe, Fribourg, Heidelberg… À Aix-la-Chapelle, la zone de l’Umweltzone correspond à celle que cerne le ring extérieur. Exception : le stade du Tivoli et ses abords, où se trouve un parking de dissuasion.

La solution la moins chère pour se mettre en ordre, c’est de se rendre au TÜV (l’équivalent de notre contrôle technique), en Allemagne. Par exemple à celui de l’Hubert Wienenstrasse, 36, à 52070 Aachen (la photo). Si votre Capture d’écran 2015-12-15 à 07.37.08.pngvéhicule correspond aux normes prévues pour l’octroi de la plaquette, il vous en coûtera 5,50 euros pour une vignette valable à vie (tant que votre voiture passe sans soucis le contrôle technique). Dans certains garages, comme chez ATU, on en délivre pour 6,90 euros. On peut aussi acquérir le sésame via Touring pour 14 euros (12 pour les membres) + 5,85 euros pour le recommandé. Payer ne suffira cependant pas : il faut que le véhicule réponde aux normes 4, 5 ou 6. Pour une voiture, il faut que le modèle ait été homologué en 2005 ou après et qu’il ait été mis en service après le 1er janvier 2006. Pour les véhicules roulant au diesel ou au LPG, des normes d’émissions sont également prévues.

Dans la région d’Aix-la-Chapelle, deux tiers des autos seraient en mesure d’afficher la pastille répondant aux euronormes 4, 5 et 6. Parmi les véhicules à quatre roues, seuls les oldtimers de plus de 30 ans, les engins agricoles ou forestiers, ainsi que quelques exceptions, sont dispensés d’Umweltplakette. Elle est requise dans toutes les zones annoncées par un panneau « Umweltzone ». Donc, si vous traversez le pays via les autoroutes, par exemple pour vous rendre aux sports d’hiver en Autriche, pas besoin de plaquette… À moins que vous ne comptiez faire une halte à Munich, par exemple… Dans ce cas, il s’agirait d’avoir sa « Plakette » verte portant le numéro de la plaque d’immatriculation, en dessous du chiffre 4, correspondant à l’Euronorme. La pastille doit être collée sur le pare-brise, côté passager.

Une amende de 80 euros à laquelle s’ajoutera une taxe de 28,50 euros vous sera réclamée si vous n’avez pas le sésame environnemental. Elle est due même si le véhicule avait répondu aux conditions d’octroi de la pastille. Et pas question de jouer les innocents, en faisant celui qui n’y comprend goutte à la langue de Goethe : une campagne d’information, qu’on attend toujours de ce côté de la frontière, sera censée vous avoir prévenu, à Aix… -

YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 15 décembre 2015

Commentaires

  • Et pour les personnes handicapées. Merci

  • A savoir quelle est le règlement pour les personnes qui possède une carte de parking pour handicapés européenne ,en Allemagne et autres pays. ??

Les commentaires sont fermés.