Leo Wintgens nommé ambassadeur du dialecte limbourgeois

C'est le journal "Het Belang van Limburg" du 24 décembre 2015 qui nous l'apprend: 17 Limbourgeois belges se sont engagés à promouvoir les dialectes limbourgeois durant l'année 2016.

Il s'agit de:

  1. Patrick Regel, professeur de biologie à l'Université de Hasselt, président du musée du genièvre
  2. Ben Lambrechts, directeur général de la Haute Ecole PXL
  3. Yannick Boes, précédemment directeur de la Brasserie Cristal Alken, président de l'association des brasseurs belges, ambassadeur des bières régionales belges
  4. Sabine Tiels, chanteuse
  5. Jos Ramaekers, coorinateur de "Natuurpunt Limburg"
  6. Armand Schreurs, marionnettiste, humoriste, présentateur radio et éditorialiste
  7. Igor Philtres, député permanent en charge de la Culture, du Tourisme et du Patrimoine
  8. Kurt Valkeneers, mieux connu sous le nom de "Klier", caricaturiste
  9. Wim Dries, bourgmestre de Genk
  10. Frieda Van Wick, précédemment journaliste à la VRT
  11. Jos Tots, chanteur du groupe "De Stoopkes" et conférencier
  12. Sylvain Sleypen, précédemment député permanent en charge de la culture, initiateur de la campagne "Ich mal oach Limburgs"
  13. Jan Peumans, président du Parlement flamand
  14. Willy Claes, ministre d'Etat, président de l'association Université-Haute Ecole Limbourg
  15. Léo Wintgens, linguiste et historien, auteur en vieux limbourgeois (platdiets), expert en variantes linguistiques à l'est de la Belgique
  16. Johnny Put, journaliste du "Het Belang van Limburg"
  17. Felix Bergers, coordinateur d'Université pour l'intérêt social.

Voilà assurément un titre supplémentaire pour Léo Wintgens qui avait déjà un curriculum vitae fourni.

Commentaires

  • Notre député s'appelle Igor Philtjens et Frieda est la fille de mon ami carnavaliste Toni Van Wijck (avec ij). Elle est née dans une année Grand Cru; l'année 1951 étant aussi l'année de naissance de Jan Peumans, Geert Bourgeois, Johan Sauwens, un bourgmestre que tu connais bien et Stefaan Declerck. Mais aussi d'un certain Elio di Rupo.

  • Je peux aussi te citer ma soeur qui est née en 1951, puis aussi Gérard Jugnot, Jean-Jacques Goldman, Jacques Villeret et François Bayrou. Pas mal en effet.
    1951 était une année médiocre en Bordeaux rouge et moyenne en Bourgogne rouge.
    1949 (la mienne) était une année exceptionnelle en Bourgogne et en Bordeaux.

Les commentaires sont fermés.