Menaces et tentative de rapt sur une fillette à La Calamine

Émilie, 12 ans, a été harcelée par un automobiliste qui cherchait à la faire monter dans son véhicule

Émilie, 12 ans, a été accostée par un individu dans une voiture mer- credi matin, alors qu’elle reliait à pied son domi- cile à l’arrêt de bus. L’homme l’a littéralement harcelée pour qu’elle entre dans son véhicule. Après avoir essuyé plusieurs refus, il a même menacé la jeune fille. La police prend l’affaire au sérieux et a lancé un appel à témoins. Le papa d’Émi- lie raconte.

Début de journée fort mouve- menté pour une jeune Calami- noise de 12 ans, mercredi. Vers 7 h 20, alors qu’il faisait encore sombre à l’extérieur, Émilie a été accostée par un individu au com- portement suspect sur le chemin entre son domicile et son arrêt de bus, rue Kloth à La Calamine. «Elle part chaque matin à pied pour se rendre à l’arrêt de bus, et sur le trajet elle est rejointe par des copines. Sur 3-400 mètres, elle est toute seule, et c’est justement sur ce tronçon qu’elle a été accostée par un véhicule », raconte le papa, Oliver.

Un individu au volant du véhicule tente alors d’entamer la conversation avec Émilie, en allemand. « Mais elle lui a fait comprendre qu’elle ne parle pas allemand », poursuit le papa. « Alors il a continué en mauvais français, en lui disant qu’elle pouvait monter dans la voiture, qu’il la conduirait jusqu’à sa destination et il a ouvert la portière. » La jeune fille, après avoir refusé à plusieurs reprises, est partie d’un pas plus rapide pour rejoindre ses amies. Mais l’homme n’a pas démordu. Il s’est approché encore une fois de la fillette, et est même passé au stade des menaces. « Là, il est devenu plus agressif et lui a dit que “la prochaine fois, elle monterait dans la voiture” qu’elle le veuille ou non. » Émilie parvient à prendre la fuite et raconte tout de suite sa mésaventure à ses copines qui ne la prennent pas spécialement au sérieux. Elle contacte alors sa marraine et ses parents. « Elle était assez énervée et ses propos tenaient bien la route, c’est pourquoi nous sommes allés déposer plainte à la police. » Même zèle de la part de la police Zone Vesdre-Gueule qui a pris la plainte très au sérieux. Jeudi, elle a lancé un appel à témoins, en concertation avec le parquet d’Eupen qui a été avisé des faits. Le but : trouver des personnes qui auraient assisté à la scène ou auraient aperçu un homme au comportement suspect dans la région.

Si Oliver témoigne aujourd’hui sur la tentative d’enlèvement de sa fille de 12 ans, c’est dans le but de prévenir tout drame.

« Cette fois-ci, ça s’est bien terminé », nous confie-t-il, avant d’en appeler à la vigilance. « Je ne sais pas si elle réalise la chance qu’elle a eue. On ne préfère plus trop en parler pour ne pas remettre de l’huile sur le feu. »

Si vous avez été témoin de cet incident, veuillez contacter le de la police au centre de contrôle Vesdre-Gueule 55.25.80. -

AURÉLIE FRANSOLET dans LA MEUSE du 15 janvier 2016

Les commentaires sont fermés.