Davantage de policiers à vélo

Les combis au garage

Pour rendre les policiers plus accessibles, le chef de corps de la zone du Pays de Herve veut remiser les combis au garage autant que faire se peut. « C’est bien plus facile pour les gens d’accoster un policier à pied ou à vélo qu’en combi. Quand on peut aller faire une patrouille à vélo ou à pied il faut le faire, on se rend accessible. Ce que je souhaiterais c’est qu’ils patrouillent dans les centres urbains et dans les villages, à l’occasion de festivités sur le RAVeL s’il s’y passe quelque chose de particulier. Je ne veux pas non plus obliger le personnel. C’est quelque chose que je vais encourager », explique le chef de corps qui se rappelle une anecdote à ce sujet concernant le triste anniversaire de l’attentat déjoué du 15 janvier. « On avait prévu des policiers en plus dans les rues et les journalistes m’ont sonné en cours de journée pour savoir où ils étaient. Ils patrouillaient en voiture plutôt qu’à pied », la preuve que les hommes en bleu sont moins remarqués quand ils circulent en voiture.

V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 juillet 2016

Les commentaires sont fermés.