Tournage secret d’un film américain

Le secret a été bien gardé. Jusqu’à vendredi dernier, une équipe de production cinématographique était à Plombières pour tourner un film américain. Une super production paraît-il. Mais l’équipe avait demandé un silence absolu sur sa présence, le temps que les quelques scènes soient tournées. « Une personne spécialisée dans la recherche de sites à travers le monde entier est venue vers moi », explique Jean-Marie Cormann, président de l’ASBL de sauvegarde du patrimoine ferro- viaire CF3F. Avec pour objectif de pouvoir tourner à la gare de Hombourg. « C’était un tournage de grande ampleur, avec 150 personnes sur place, de nombreux camions de la production, une cantine et tout le reste ! »

Le film parlerait d’une bande dessinée dans laquelle une petite fille est atteinte d’un cancer. Dans ses rêves, la fillette combat ce cancer qui se matérialise sous la forme d’un monstre. La plupart des scènes à Hombourg étaient tournées sur les toits des wagons. Une des prises de vue d’un wagon sera travaillée par des professionnels des effets spéciaux pour faire imploser ce wagon, affirme le président du CF3F. Une équipe belge spécialisée dans les effets spéciaux, apparemment, car si le film est américain l’équipe était internationale.

« C’était très surprenant », assure-t-il. Car Jean-Marie Cormann était sur place durant les trois jours de tournage (mercredi, jeudi et vendredi derniers). Ou plutôt durant les trois nuits. Car les scènes ont été filmées une fois la nuit tombée jusque 4 heures. « On a mis du matériel à leur disposition, déplacé des wagons. » Le film devrait sortir dans les cinémas d’ici un an, voire un an et demi. On en saura dès lors plus à ce moment-là. Mais l’expérience a séduit l’ASBL plombimontoise. « C’est une bonne publicité qui peut nous faire connaître. »

A.F. dans LA MEUSE VERVIERS du 7 novembre 2016

Les commentaires sont fermés.