Olivier Remacle troisième aux 4 Cimes de Herve

Si le record de l’épreuve (1 h 51.56) n’a pas été battu, le temps réalisé par le vainqueur mérite le respect. C’est ainsi que le Kenyan Abraham Yano a mis 1 h 57.04 pour parcours les 33 bornes de bosses et de fosses des Quatre Cimes. Derrière l’Africain (plus ou moins) de Seraing, Vincent Castermans brouillait les pronostics en montant sur la 2e marche du podium batticien. Le Visétois du club de Herve n’en revient toujours pas : « L’an dernier, j’étais déjà tout heureux en finissant 4e en 2 h 11.54 et, cette fois-ci, je signe un top 2 en 1 h 57.48 : c’est à peine croyable. Je ne pouvais pas faire mieux car on avait l’impression que le Kenyan se promenait. Ceci dit, c’est vraiment une course que j’adore pour sa spécificité et pour son ambiance. Je vous promets que je reviendrai en 2017. » Ce dont personne ne doutait… 

L’Aubelois (de Montzen) Olivier Remacle (1 h 58.50) ne boudait pas son plaisir non plus : « Aujourd’hui, je suis tout simplement battu par plus fort que moi. J’ai vraiment tout donné et suis très satisfait en descendant en dessous des deux heures. Au final, je reste sur une saison magnifique bien entendue marquée par mon titre de champion de Belgique de trail. Mais, aussi, par cette 3 e place aux Quatre Cimes. Maintenant, place à un repos que je crois bien mérité. » Effectivement.

D'un article de MICHEL CHRISTIANE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 novembre 2016

Les commentaires sont fermés.