Noah Hauseux a fait ses premiers pas en P1 à l’âge de 16 ans

 

Le joueur de Hombourg espère être encore repris ce dimanche pour affronter l’équipe de son père.

Né le 31 août 2000, Noah Hauseux a fait ses grands débuts en P1 avec Hombourg dimanche dernier à l’occasion de la venue de Wanze/Bas-Oha. Le gaucher de 16 ans a ainsi fait mieux que son papa Serge, l’actuel T2 de Raeren-Eynatten, qui avait débuté en équipe fanion, déjà à Hombourg, à l’âge 17 ans. Et ce week-end, il y a un certain Raeren-Hombourg au programme…

 

 

Des joueurs nés en 2000 qui reçoivent déjà leur chance en P1, cela ne court pas les rues. À Hombourg, Christian Fitschy, il est vrai privé de nombreux titulaires, a lancé le tout jeune Noah Hauseux (né le 31 août 2000) dans la bataille face à Wanze/Bas-Oha à une demi-heure de la fin du match. Un moment qui compte dans une jeune carrière, d’autant que c’était la première fois qu’il était repris avec l’équipe fanion, après avoir déjà été sélectionné en amical avec l’équipe B, active en P3. « J’ai su que j’étais repris avant le match des juniors, le samedi. Au moment de monter au jeu, j’étais un peu stressé, mais cela s’est bien passé. J’étais même impressionné que cela se passe aussi bien. Malgré la défaite, le fait d’avoir mis les pieds sur un terrain de P1, ce n’est pas mal. Je pensais rentrer pour les dix dernières minutes et finalement, j’ai joué plus », confie le jeune gaucher, qui n’est autre que le fils de Serge Hauseux, actuel T2 de Raeren-Eynatten. Et justement, ce dimanche, Hombourg se déplace à Raeren.

« J’aimerais jouer ce match, mais il faut voir si le coach va me re-prendre. En tout cas, je serai au match : c’est mon équipe contre celle de mon père. Et je tiendrai avec mon équipe », expose Noah, qui joue habituellement avec les U21, alors qu’il est toujours en âge d’évoluer en scolaires. « Mais il n’y avait pas d’équipe de mon âge. »

La suite de l'article d'OLIVIER DELFINO est à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 31 mars 2017.

 

Les commentaires sont fermés.