Préavis de grève au Pays de Herve

Un préavis de grève, qui couvre la période du 15 mai au 1er juillet, a été déposé à la zone de police du Pays de Capture d’écran 2017-04-26 à 07.43.30.pngHerve, qui couvre les communes d’Aubel, Baelen, Herve, Thimister-Clermont, Welken-raedt, Olne, Limbourg et Plombières, par le syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS).

À la base de ce conflit social : un manque d’effectif criant en ce qui concerne les inspecteurs principaux de la zone. « Le cadre de police est complet, le cadre officier est excédentaire, il y en a plus que prévu, par contre le cadre moyen pour les inspecteurs principaux est fortement déficitaire », explique Fabrice Discry, président provincial du SNPS. « Le chef de corps a voulu renforcer une direction opérationnelle qui n’a pas déchargé les 3 antennes principales de la zone et leurs inspecteurs principaux. Maintenant, on veut engager un commissaire de police. À partir du moment où on ouvre les cordons de la bourse, on veut aussi engager des cadres moyens, c’est une question de principe », estime Fabrice Discry qui demande donc l’ouverture de deux postes d’inspecteur principal. « Nous sommes raisonnables, c’est un début. Maintenant on veut suffisamment d’inspecteurs principaux. Il en faut, on ne peut pas s’en passer », indique le syndicaliste qui précise que les inspecteurs principaux de la zone sont actuellement surmenés, en surcharge de travail.

EN COMITÉ DE NÉGOCIATION

Ce mercredi, le syndicat et les responsables de la zone de police se retrouveront lors d’un comité de négociation portant sur ce préavis de grève. « On attend du représentant du ministre de l’Intérieur qu’il rappelle à la zone que le cadre moyen doit être rempli avant d’ouvrir un emploi de commissaire, alors que le cadre est excédentaire », espère Fabrice Discry. À l’issue de cette réunion le syndicat main-tiendra, ou pas, son préavis de grève.

De son côté, la direction de la zone n’a pas souhaité s’exprimer. « Nous réservons notre analyse pour cette assemblée de négociation et ne souhaitons pas faire de commentaires d’ici là », indique le chef de zone, Vincent Corman. 

VICTORIA MARCHE dans LA MEUSE VERVIERS du 26 avril 2017

Les commentaires sont fermés.