La caserne de Montzen a 75 ans

Les pompiers de Plombières, sous la houlette de leur chef poste, Robert Schmitz, ont décidé de célébrer les 75 ans de leur caserne. « On remarque que ça fait du bien aux pompiers et à la zone de secours ce genre d’événements. Ça donne des occasions de se retrouver », explique Denis Honders, capitaine et l’un des organisateurs de cet événement. Durant tout le week-end, les festivités prendront place sur la place de Montzen, en plein centre du village. « Samedi soir c’est plutôt la partie académique avec le dépôt d’une gerbe pour un pompier de la caserne décédé en 1990 d’une crise cardiaque pendant une intervention », explique Denys Mager, président de l’amicale des pompiers de Plombières. « Il y aura aussi l’ouverture de l’exposition de photos, d’archives et de tenues dans l’ancienne salle de mariage de la mairie. On pourra y voir aussi l’évolution de la caserne. » Un bal en plein air clôturera les festivités de samedi.

JEUX INTERPOMPIERS

Dimanche, place aux démonstrations de force et d’agilité avec les jeux interpompiers. Mais avant de lancer les hostilités de cette espèce d’intervilles. Les pompiers défileront dans la commune avec tous les anciens véhicules du poste de Plombières. « Le 1er véhicule du service fera partie du défilé. C’est un camion qui date de février 1956 » indique le président de l’amicale. À 13 heures, par équipe, les pompiers s’affronteront dans plusieurs épreuves. Si cette animation est exclusivement réservée aux hommes (et femmes) du feu, de nombreuses activités mises en place en marge des jeux interpompiers devraient occuper les familles agréablement. Tours en camion de pompiers, château gonflable, grimages, expositions durant tout le week-end, bar et petite restauration… « Ça fait presque un an qu’on travaille à cet anniversaire », concluent les pompiers qui espèrent rencontrer un maximum de personnes ces 24 et 25 juin pour les 75 ans de leur poste.

CRÉATION EN 1942

En 1942, alors que la commune de Montzen est annexée au IIIe Reich allemand, Monsieur Peter-Joseph Schmitz reçoit la triste nouvelle de son incorporation de force dans l’armée allemande vu qu’il est né à Moresnet-Neutre. Sur conseil d’un fonctionnaire allemand mais non nazi, Monsieur Peter-Joseph Schmitz, aidé par son ami Pierre Conrath, convainc plusieurs de ses camarades de fonder un Corps de pompiers, ce qui devrait lui permettre de se soustraire à son obligation d’incorporation.

Ainsi, le Corps des pompiers volontaires de Montzen est officiellement créé le 11 octobre 1942. Très vite, l’effectif du Corps atteint 14 puis 23 hommes avec à leur tête, le Commandant Pierre Conrath. Dans un premier temps, le peu de matériel est entreposé dans un garage qui se situe entre les deux bâtiments en face du monument aux morts. À cette époque, le service utilise les véhicules privés des pompiers ou encore des vélos pour se rendre sur les lieux d’intervention.

Au fil des années, les pompiers acquerront du nouveau matériel et se développeront. Heureusement d’ailleurs ! 

VICTORIA MARCHE dans LA MEUSE du 22 juin 2017

Les commentaires sont fermés.