La Wallonie déclasse 20 de ses monuments

Le déclassement ne fait pas que des heureux en Wallonie. Si, à la Région wallonne, on se réjouit de pouvoir faire Capture d’écran 2017-07-03 à 09.16.51.pngsortir de la liste certains monuments dont la restauration est subsidiée au moins à 40 %, il n’en va pas de même chez des amoureux du patrimoine, où l’on craint un saccage de certains biens, car il serait plus aisé d’apporter des modifications sans devoir respecter des règles préservant l’authenticité du monument.

Dans l’arrondissement de Verviers est notamment visée une croix gothique qui se dresse rue Village à Hombourg, près du presbytère.

REMUE-MÉNAGE À HOMBOURG

Chaque monument verviétois visé est un cas à part. Pour la croix de Hombourg, il y a eu remue-ménage. Le syndicat d’initiative local, l’office du tourisme et la commission consultative d’aménagement du territoire se sont prononcés contre, souligne Albert Stassen, du SI. Le maïeur, Thierry Wimmer, estimait, lui, que : « Des croix comme ça, on en a des dizaines ». La Région a titillé sur le caractère « gothique » du monument et le fait qu’il a été déplacé, explique Albert Stassen.

De 2 articles d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 3 juillet 2017.

Les commentaires sont fermés.