A l'occasion du week-end portes ouvertes à la gare de Hombourg

Les Cyclistes-Frontière seront mis à l'honneur à l'occasion de la journée festive du CF3F chemin de fer des trois frontières ASBL à la gare de Hombourg ce dimanche 30 juillet.

En plus des navettes entre Welkenraedt et Hombourg en bus de 1975, la visite en bus de la maison du terroir et l’église de Moresnet, les tours en lorry en gare de Hombourg, le campement américain et exposition de matériel et démonstrations diverses de troupes de génie, les tours en jeeps et camions dans la région , plus de 100 photographes et modèles (hobby photographie) et leurs expo de photographies, les amis du rail de Halanzy avec un superbe très grand réseau ainsi que le plus petit réseau miniature interactif sur une planche à repasser... 

Une célébration en honneur de la mémoire des cyclistes de la caserne de Hombourg sera faite au bunker de Hombourg à l’entrée de la gare de montzen ( rue du cheval blanc et chemin de Hoppisch). Il sera possible de s'y rendre en jeep et ou camion GMC d'époque au départ de la gare de Hombourg.

 

L'association «Vigilo» (Je veille, en latin), porte le nom de la devise des régiments Cyclistes-Frontière. La même donc que les troupes de la 1ère Compagnie du 1er Régiment qui occupaient la caserne de Hombourg à la veille de l’entrée en guerre en 1940. 
Les Cyclistes-Frontière étaient considérés, à l’instar des Chasseurs Ardennais, comme une unité d’élite garante de la protection de nos frontières de l’Est au Nord du pays. Il s’agissait de troupes mobiles à vélo équipés d’un armement moderne et très entrainés. 
L’élément distinctif de ces soldats était le béret basque bleu qu’ils portaient.
A l’aube du 10 mai 1940 à Hombourg comme ailleurs, les missions des Cyclistes-Frontière consistaient en des destructions de routes et des actions visant à ralentir la progression de l’ennemi venant de l’Est. Ce sont eux qui ont détruit les viaducs de Moresnet et d’Hergenrath. 
Hombourg était jonché de 13 fortins armés de mitrailleuses visant à protéger les axes routiers principaux. Ces fortins étaient occupés par des Cyclistes-Frontière en permanence durant la mobilisation.

Nos prestations se résument actuellement presque essentiellement aux cérémonies patriotiques rendant hommage à nos soldats morts pour la Belgique. C'est pourquoi nous nous définissons par un cercle de recherche et d'histoire de l'armée belge durant le second conflit mondial. Nous mettons un point d'honneur sur l'uniformologie, les faits dans les archives et les traces du passé sur le terrain.
C’est le plus simplement possible que nous donnerons à voir au public l’aspect authentique des soldats Cyclistes-Frontière tels qu’ils circulaient dans les rues de la localité de Hombourg.

Commentaires

  • Je remercie la rédaction d’avoir fait paraitre cette article pour annoncé se que le C3F ASBL organise à Hombourg gare le prochain weekend , merci

Les commentaires sont fermés.