Georges Leekens supporte Muytjens

Condamné à rouler seul il y a quelques semaines pour cause d’absence de Kurt Dujardyn, Olivier Muytjens a retrouvé son comparse à l’occasion de la 7e manche VLN. « Les essais furent mitigés et notre position sur la grille de départ, la 7e, loin d’être idéale », commente le pilote de Moresnet. C’est donc de cette 7e place en GT4 sur la grille que Kurt Dujardyn prenait le départ. Après un relais sans dommage, Speed Oli prenait le volant de la Porsche du team frontalier. « J’ai effectué une belle remontée jusqu’à la 2e place », poursuit Oli. « Mais après 3 heures et demi de course, l’épreuve fut arrêtée par dra- peau rouge à cause d’un énorme crash. Un fait de course malheureux qui aura eu comme conséquence que le classement fut entériné sur le tour précédent celui de l’accident. J’occupais alors la 4e place… »

Un élément externe qui n’aura cependant pas d’incidence sur le classement du championnat. Alors qu’il reste 3 manches à disputer, Olivier Muytjens occupe toujours la 2e place dans la hiérarchie VLN. Une performance appréciée par… Georges Leekens. L’ancien sélectionneur des Diables Rouges, présent au circuit du Nürburgring le week-end dernier, a rendu une visite bien sympathique dans les paddocks de nos compatriotes. « Il avait l’air impressionné par la discipline », sourit Speed Oli qui, en fonction des conditions extérieures à la compétition, a plus que limité les dégâts au Ring… 

ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 28 septembre 2017

 

Les commentaires sont fermés.