9 des 10 élèves blessés ont pu rentrer chez eux

Neuf des dix élèves qui ont été hospitalisés lundi matin à la suite d’un accident impliquant un bus scolaire à Eupen, ont pu regagner leur domicile, a indiqué le docteur Marenne de l’hôpital d’Eupen, lors d’une conférence de presse. Le dixième enfant devrait quitter l’établissement hospitalier ce lundi soir.
La conductrice du bus scolaire qui a effectué une sortie de route est, elle aussi encore hospitalisée mais ses jours ne sont pas en danger, a précisé le médecin.

362AC965-E2A6-4F8E-8198-A0AE8A0DBB9A.jpeg

CIRCONSTANCES NÉBULEUSES
Les circonstances de l’accident qui s’est produit lundi peu avant 08h00, Walhorner Feld à Eupen, sont toujours nébuleuses. « La conductrice du bus est âgée de 60 ans et travaille depuis 2006 pour la société Sadar. La dame, originaire de La Calamine, effectuait régulièrement ce parcours », a indiqué Karl-Heinz Klinkenberg, le bourgmestre d’Eupen qui ajoute qu’elle n’a pas encore pu être entendue. Le parquet d’Eupen a dépêché un expert automobile sur les lieux de l’accident afin de déterminer l’origine de cette sortie de route. « Il est certain que le convoyeur n’était pas présent dans le bus puisqu’il a signalé ce matin qu’il était malade », explique le maïeur qui précise que sa présence n’était pas obligatoire.
Autre zone d’ombre, les ceintures de sécurité. Le bus était équipé de ceintures de sécurité ventrales mais il n’a pas encore été possible de déterminer si les occupants les portaient ou non. Les seize passagers du véhicule, qui sont âgés entre 8 et 20 ans, se rendaient à l’école spécialisée d’Eupen. Quinze d’entre eux proviennent de La Calamine et un de Gemmenich.
Immédiatement après l’accident, un soutien psychologique a été mis en place.
Sur place, tout le périmètre a été bouclé pour permettre l’intervention des services de secours. Plusieurs véhicules d’intervention étaient toujours sur place 1 h 30 après les faits. En plus des pompiers de Lontzen, un SMUR et plusieurs ambulances se sont rendus sur les lieux de l’accident.

Les commentaires sont fermés.