Des châteaux d’eau transformés en gîtes

Depuis environ deux ans, Frédéric Lex et Aléna Deckers sont les heureux propriétaires du château d’eau du Windt Vosheydt à Montzen. « Habitant dans le coin, on passait régulièrement devant ce château, construit en 1934, et qui alimentait tout le quartier en eau potable. On savait qu’il était vide et on a très souvent imaginé l’acquérir et le restaurer », se souvient Frédéric Lex. Voilà donc deux années que ce rêve est devenu réalité. « Quand la SWDE l’a mis en vente, comme douze autres acquéreurs potentiels, nous avons fait une offre ». Le couple a donc déboursé 87.000 euros, hors frais de notaire pour acquérir ce bâtiment.
Avec leur SPRL Eau’Studio, ils nourrissent le projet de restaurer ce château d’eau et d’en faire un gîte, d’environ 120m2, pouvant accueillir deux personnes.
D’un point de vue esthétique, le bâtiment devrait conserver son allure actuelle. La tour en briques sera conservée, tout comme la cuve qui sera insolée par l’extérieur avant d’être recouverte d’un crépi blanc. À l’intérieur les propriétaires souhaitent conserver l’escalier en colimaçon en béton, coffré et coulé sur place. « La tour qui mène à la cuve qui abritera les pièces de vie servira de lieu d’accueil où l’on retrouvera par exemple des informations touristiques sur la région. Et au niveau du réservoir, on a décidé de travailler par paliers. Le premier palier abritera un hall avec une toilette et une penderie. Après avoir monté quelques marches, on arrivera au niveau de la chambre à coucher. La salle de bain sera sur le troisième palier. En montant à nouveau trois marches on arrivera à la cuisine puis enfin, sous la voûte on trouvera le séjour », explique le Plombimontois.

TERRASSE PANORAMIQUE
Le clou du spectacle, déjà hors du commun, sera sans aucun doute la terrasse panoramique et son coin jacuzzi, qui offrira une vue vertigineuse de la région.

AEDBCBF7-C233-479F-BAE7-2DC98BF77DB0.jpeg


Mais le couple qui devrait bientôt obtenir le permis d’urbanisme qui lui permettra de réaliser son projet ne compte pas s’arrêter en si bonne voie. L’été dernier, il a fait l’acquisition d’un autre château d’eau, celui de la gare de Montzen qui surplombait la gare et servait au ravitaillement des locomotives à vapeur.
« Ce n’est pas un château d’eau comme le précédent puisqu’à l’époque, les cuves avaient été recouvertes d’un monticule de terre pour éviter le gel. Seul un petit bâtiment est visible », détaille Frédéric Lex. Là encore, le couple espère y accueillir d’ici quelques années des touristes avec leurs enfants. Le logement, d’environ 300 m2 sera en effet conçu pour recevoir deux familles et leurs enfants. Les pièces enterrées, qui seront évidemment conservées abriteront, elles, une piscine et une salle de projection.
De quoi ravir les enfants du couple qui rêvent déjà de passer quelques jours dans ce lieu insolite.
« On termine les plans avec le bureau d’architecte Helium3 avant de demander un permis d’urbanisme. Mais comme les enfants insistent, on débutera probablement par la transformation de celui-là ». Il leur faudra tout de même patienter deux ou trois ans.


FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 27 janvier 2018

Les commentaires sont fermés.