Énorme performance d’Olivier Remacle !

Le citoyen de Montzen remporte la Bouillonnante.

La Bouillonnante est considérée comme le plus gros événement de Belgique en matière de trail. C’est dire la portée de la performance réalisée par le Montzenois Olivier Remacle, qui a remporté l’épreuve luxembourgeoise avec 12 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant.

« J’avais terminé deuxième l’année passée et je voulais faire mieux », lâche d’emblée Olivier Remacle concernant la Bouillonnante, un trail très relevé disputé à Bouillon et dans ses environs. Mission accomplie avec brio pour le citoyen de Montzen, qui a littéralement assommé la concurrence en remportant l’épreuve luxembourgeoise en solitaire, avec 12 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant au terme des 49 kilomètres et des 2.500 mètres de dénivelé positif. « Sur ce point, c’est la même chose que le marathon du mont Blanc. La Bouillonnante, c’est le plus gros événement belge en matière de trail. Même le championnat de Belgique est plus petit. La Bouillonnante figure dans un calendrier international aux côtés du marathon du mont Blanc, d’une épreuve au mont Ventoux, etc. Quasiment tous les meilleurs traileurs belges étaient là, il y avait du bon niveau », reprend Olivier Remacle, qui est arrivé relativement frais au départ ce samedi.

Et ce, à cause (ou grâce, c’est selon) des pépins physiques qu’il a rencontrés depuis le début de l’année 2018. « J’ai en effet été blessé en début année et je me sens mieux depuis un bon mois. Je savais que j’étais bien. Ayant eu moins d’entraînements, je suis arrivé bien frais et je m’étais mis dans les meilleures conditions possible. »

Et cela s’est vérifié rapidement, puisqu’il s’est isolé en tête au 15e kilomètre. Ses concurrents ne l’ont plus revu et il a bouclé le parcours en 4h32. « Après 2 heures, j’ai su que j’avais 5 minutes d’avance, mais après, je n’ai plus eu les écarts et il a donc fallu continuer car je ne savais pas où étaient mes poursuivants. J’ai tenté de gérer au maximum, sachant qu’il y avait la chaleur et que le parcours était difficile. En tout cas, c’est sûrement la plus belle victoire de ma carrière. Le championnat de Belgique, c’est bien aussi, mais ici, il y avait plus de 2.000 coureurs », termine Olivier Remacle, qui prendra le départ de la Maxi Race d’Annecy le 26 mai puis du marathon du mont Blanc le 1er juillet. 

OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 23 avril 2018

Les commentaires sont fermés.