La SNCB fait démolir du matériel appartenant à CF3F

Ce mardi, à 8 h du matin, un ferrailleur, mandaté par la Sncb de Liege, s’est présenté à Hombourg et a entamé la démolition du matériel propriété de l’asbl CF3F. Un débat juridique était en cours et l’asbl était persuadée de son bon droit. Tellement persuadée que nous avions relancé un fabuleux projet de train touristique entre Hombourg et Montzen. Les ferrailleurs ont démoli en une journée, non pas quelques vieux wagons dont certains de valeur, mais le rêve d’une centaine de bénévoles qui, dimanche après dimanche, restauraient les locomotives. Avec passion et parfois malgré leur handicap. Notre avocat déposera demain une requête en référé pour arrêter le massacre.
J’ai écrit à la direction de la SNCB. Je n’ose pas croire que c’est la CEO qui decide de ces actes abjects car insensés. J’ai proposé à Mme Dutordoir de faire arrêter les démolitions et ensemble de faire confiance à la Justice, au juge de paix si l’on veut même éviter une longue procédure. Le Cf3F est sûr de son bon droit. Si la Justice nous donne tort, j’arrêterai ce combat.

Louis MARAITE

35671655_10156531931767372_3023875525794856960_n.jpg

Les commentaires sont fermés.