Muytjens renoue avec la victoire

Après deux années de disette, Olivier Muytjens a renoué avec la victoire. C’était ce week-end lors des 6 Heures du Nürburgring, 5e manche du Championnat allemand VLN. « Une victoire qui fait plaisir à plus d’un titre », sourit le pilote de Moresnet. « Effectivement parce qu’elle arrive 2 ans après la dernières aux 4 Heures du Ring en 2016. Mais également parce qu’elle ne s’est pas faite toute seule… »

En effet, dès les essais, les choses semblaient bien mal embarquées pour la Toyota GT86… « Nous nous apprêtions pour les qualifications lorsque notre auto a refusé tout service », explique le pilote. « En cause, la boîte de vitesse qui restait bloquée en première. Nous avons dû procéder à un changement de boîte ‘éclair’ réalisé en 30 minutes par l'équipe. Cela nous a permis de prendre part aux qualifs et nous classer 3e de la classe SP3 sur la grille. »

Un départ que prenait Jacques Derenne avant de céder le volant de la japonaise à Brody. « Ils ont déjoué tous les pièges de cette épreuve difficile avant que je n’effectue le dernier relais alors que nous étions 2es », explique Speed Oli. « A l’issue d’un accrochage d’autres concurrents, nous avons pris la tête à 1 heure 30 du drapeau à damier. Pour ne plus la lâcher… Après 6 heures de course, c’est autant soulagés qu’heureux que nous avons passé la ligne en vainqueur, mettant fin à 2 ans sans victoire en championnat VLN. »

Une victoire synonyme de leadership désormais au championnat… « A égalité de points avec la Subaru BRZ de Tim Schrick », confirme Oli. « Il reste 4 courses et le titre devrait se jouer entre nous. Tout est possible. Il s’agira de gérer cette situation et d’éviter toute erreur ou abandon qui pourraient s’avérer fatal pour le sacre final… »  

ERIC TRIPPAERS

Les commentaires sont fermés.