Dernier, Hombourg vient d’enchaîner un 6/6

Hombourg avait terminé l’année de la meilleure des manières en 2018 avec une victoire, la seconde de la saison seulement, face à l’Étoile Verviétoise, un concurrent direct. Et les Hombourgeois ont également recommencé l’année 2019 de très belle manière grâce à une victoire face à Andrimont.

Soit un 6/6 pour les Hombourgeois qui n’avaient jusque-là engrangé que sept petits points. Et s’ils sont toujours derniers au classement, ils se rapprochent du CS Verviers (16 points) et de l’Étoile Verviétoise (18 points, qui a un match de plus). « Certes, on n’a plus notre sort entre les mains, mais comme je le dis depuis le début, tant que c’est mathématiquement possible, on y croira. Ces victoires font énormément de bien au moral », confie Luc Sluysmans, le coach.

TRIPLE CAUSE

Comment expliquer cette évolution, du moins au niveau chiffré, alors que le début de saison fut très compliqué ? Pour le T1, il y a plusieurs raisons. Il estime qu’il y a une part de chance, tout d’abord. « Avant, on avait vraiment du mal à marquer, alors que le week-end passé, on a eu deux occasions et c’est deux buts », annonce-t-il.

Il note, d’autre part, un travail de tous les jours aux entraînements, en dépit des résultats. « Mes gars ont toujours travaillé. Je pense aussi que certains commencent à comprendre ce que je leur demande », constate Luc Sluysmans.

Enfin, il pointe une meilleure rigueur défensive due à l’arrivée de quelques joueurs de la P4 qui apportent de l’expérience. « Mais c’est l’effectif dans son ensemble que je tiens à féliciter ces dernières semaines », avance-t-il.

EUPEN PUIS MALMEDY

Il regrette simplement que le déclic ne se soit pas produit quelques matchs avant. « Il reste dix matchs, ça peut paraître long, mais c’est très court. D’autant qu’on a des gros matchs et que nous adversaires directs prennent aussi des points », analyse le coach d’Hombourg.

Si bien qu’il faudra continuer à engranger des points, mais surtout, des victoires. Et si sauvetage il y a, ça passera par quelques exploits. À commencer par les matchs face au FC Eupen et Malmedy, deux grosses cylindrées, qu’Hombourg jouera lors des deux prochains matchs. 

LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 16 février 2019.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel