Depuis cinq ans, le Montzenois Serge Hauseux prend en charge les gardiens allemands de Raeren

Serge Hauseux est l’entraîneur des gardiens de Raeren. Depuis 5 ans, il a connu 3 gardiens allemands, mais cela ne pose pas de souci pour la langue vis-à-vis de Jonathan Négrin. Il est là pour l’aider et tout fonctionne bien.

Il accomplira une 5e saison l’an prochain à Raeren, soit une de plus que Jonathan Négrin, son T1. Lui, c’est Serge Hauseux. Le coiffeur de Gemmenich mais qui habite Montzen. Serge (45 ans) a défendu, jadis, les buts de Hombourg, de La Calamine, mais aussi de… Raeren.

« Oui, j’ai joué 3 saisons ici. C’était sous Keutgen et André Schyns. J’en ai gardé de très bons souvenirs et eux aussi finalement car ils m’avaient demandé de devenir l’entraîneur de gardien et T2 sous Andre Winkhold, qui était allemand ».

Et justement, Serge, bien que francophone, parle très bien l’allemand.

« J’ai fait mes primaires et mes secondaires à La Calamine, dans une école francophone, mais on y apprenait l’allemand. Ainsi, je suis devenu bilingue et grâce à ça, notamment, le club de Monsieur Collubry a fait appel à moi pour que je puisse traduire les propos de Winkhold aux francophones de l’équipe ».

Si l’ancien joueur de Mönchengladbach n’a pas fait de vieux os près de la frontière allemande, Serge Hauseux, lui, est toujours bien là ! Il est devenu un vrai relais au sein du groupe raerenois. « Jonathan ne parle pas l’allemand. Il comprend bien 2 ou 3 mots, mais n’a pas spécialement besoin de le parler car tous les joueurs germanophones sont bilingues, sauf Daniel Johnen, le gardien. Et donc, je sers parfois de relais entre lui et le coach et, l’inverse mais aussi vis-à-vis des francophones envers lui. Mais, tout se passe très bien ».

D'un article de PATRICK GODARD à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 février 2019.

Les commentaires sont fermés.