Hombourg se construit une équipe pour le haut de la P3

L’effectif de Hombourg s’étoffe petit à petit pour la saison prochaine. Après Xavier Stassen et 3 autres Aubelois c’est Masson, de Welkenraedt, qui vient d’arriver. Stassen compte encore sur 2 voire 3 arrivées mais espère surtout le maintien en P2 de l’équipe.

Après quatre joueurs d’Aubel, Xavier Stassen (gardien et futur coach), Meunier, Baltus et Dehon, c’est en provenance de Welkenraedt qu’une cinquième arrivée a été actée du côté de Hombourg avec l’arrivée de Masson. « On commence à avoir une belle ossature sachant que, parmi les joueurs actuels, presque tous devraient rester au club », annonce Xavier Stassen. L’effectif devrait d’ailleurs bientôt être bouclé mais le futur coach espère bien signer deux autres joueurs d’ici la fin février. « Après ça, on n’aura plus qu’un attaquant à trouver puis on sera bon », avoue celui qui est en train de se bâtir une bien belle équipe.

 

« C’est vrai » avoue-t-il. « On a basé l’équipe pour pouvoir jouer le top en 3e provinciale. Enfin, ça, c’est dans l’hypothèse où l’on descend ». De fait, depuis quelques semaines, Hombourg a repris du poil de la bête. L’équipe qui n’avait pris que 7 points depuis le début de saison enchaîne les bonnes prestations depuis la reprise et revient avec insistance sur les deuxVerviers. L’effet Xavier Stassen ? Pas vraiment selon lui, surtout que, s’il a bien été les voir jouer une fois, il n’a pas encore été les motiver dans le vestiaire. « Je pense plutôt que c’est l’effet Luc Sluysmans qui commence à faire effet. Son travail commence à payer et c’est une bonne chose pour le club », estime-t-il.

DES POINTS CONTRE MALMEDY ?

En effet, si l’objectif de Xavier Stassen est de remonter rapidement en P2, il espère bien que le club arrivera à se sauver. « Ce serait un petit miracle mais ça nous faciliterait bien la tâche. Si c’est le cas, je pense qu’on a l’effectif pour passer une saison tranquille en P2 l’an prochain », confie le gardien d’Aubel.

En attendant, les Hombourgeois devront faire le job sur le terrain et espérer quelques bonnes performances. « Ça pourrait commencer par des points à aller chercher ce samedi sur le terrain de Malmedy. Ce serait un exploit mais sait-on jamais », expose Xavier Stassen. À l’aller, les Hombourgeois avaient d’ailleurs pris un point contre ce même Malmedy qui est depuis monté en puissance et qui reste sur un 30/30. Le gros match, ce sera surtout dans 2 semaines, face au CS Verviers qui n’a que deux petits points de plus au classement général. Un match qui pourrait sonner comme un tournant dans la lutte pour le maintien.

LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 23 février 2019.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel