Paul-José Mpoku reste le parrain

Des noms connus sont passés par les sélections: Cédric Lanckohr avait été repéré.

Capture d’écran 2019-03-13 à 09.42.23.pngPour la seconde année, PaulJosé Mpoku est le parrain des sélections provinciales. De la génération actuelle, le médian des Rouches n’est pas le seul à avoir connu ces rendez-vous avec les jeunes issus des quatre coins de la province.

« Outre Polo, nous avons aussi accueilli les frères de Sart », se souvient Henri Fléron. « Et ce ne sont pas les seuls. Au sein du staff, on s’est déjà dit qu’on pouvait coucher sur papier une équipe-type qui tiendrait la route en D1… » Passer par les sélections n’est pas un gage pour une future carrière mais cela permet d’ouvrir aussi les portes des équipes nationales même si on n’évolue pas dans un grand club. « Cédric Lanckohr (NDLR : actuellement à Richelle) avait été repéré alors qu’il était encore à Plombières et avait été appelé en équipe nationale U15 et U16 », poursuit-il.

Les sélections provinciales sont ouvertes aux joueurs liégeois qui n’évoluent pas dans le foot élites avec une condition : « Il faut être affilié dans un club de la province. Si vous êtes liégeois mais que vous jouez à Tongres par exemple, ce n’est pas possible. Notre mission est de suivre les joueurs dans leur club mais en aucun cas nous ne sommes des managers. Restons à notre place. Nous ne sommes pas là pour visionner les joueurs au profit des grands clubs », tient à rappeler Pascal Croughs.

D'une page de PHILIPPE GERDAY dans LA MEUSE VERVIERS du 13 mars 2019.

Les commentaires sont fermés.