Ses vaches sont moins malades grâce à l’ail

Pour soigner ses bêtes, chaque agriculteur a ses méthodes bien à lui. À Plombières, Paul Hausman, semble avoir trouvé la solution miracle. Depuis qu’il donne de l’ail à manger à ses vaches malades, ses frais vétérinaires ont diminué par trois. L’ail permettrait notamment de mieux soigner les infections.Capture d’écran 2019-03-29 à 09.54.49.png

Pour soigner ses bêtes, il leur fait manger de l’ail. Une solution qui lui permet de se passer presque totalement d’antibiotiques et de médicaments. Ses frais vétérinaires ont été divisés par trois. Un remède miracle qu’il a découvert en 2005 alors que ses vaches tombaient malades les unes après les autres. Elles souffraient d’une infection mammaire, la mammite.

L’INCONVÉNIENT : ÇA PUE !

Cette méthode comporte malgré tout un inconvénient : l’odeur. « C’est comme vous et moi, quand on mange de l’ail, on pue », s’exclame l’agriculteur. « Il y a un certain temps, la bête était vraiment malade et on lui en a donné beaucoup. On n’a pas su la soigner et quelqu’un est venu la chercher. Quand il l’a mise dans le camion il m’a demandé ce que j’avais pu faire pour que ça sente comme ça », éclate de rire Paul Hausman.

D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 29 mars 2019.

 

Les commentaires sont fermés.