L'équipage Muytjens-Duez-Brody orphelin du pilote le plus expérimenté

Il y a quelques semaines, nous vous annoncions la participation de Marc Duez aux 24 heures du Nürburgring en juin prochain. Depuis hier, la donne a changé… « Engagé aux 24 Heures du Nürburgring aux côtés d'Olivier Muytjens sur une Toyota GT86, j’ai reçu un courrier officiel de la fédération allemande de sport auto, le DMSB, me stipulant que je ne pourrais pas prendre le départ du double tour d'horloge de l'Eifel ! »Capture d’écran 2019-04-19 à 08.41.13.png

En cause, un règlement clair et précis. « Le règlement précise en effet que tout pilote n'ayant pas disputé les 24 Heures du Nürburgring les 5 dernières années est obligé de passer un 'Rookie Test', aussi bien théorique que pratique. Test que j’ai réussi sans l'ombre d'un souci », sourit le Duze. « J’ai obtenu une licence 'B'. Il me restait donc à effectuer 18 tours de piste dans le cadre des premières joutes de la compétition VLN pour obtenir la licence 'A'. » Et c'est là que les choses se corsent : la semaine dernière, la Course VLN1 a été écourtée en raison du brouillard, alors que Marc Duez avait effectué 6 tours. Et le lendemain, c’est la neige qui annulait purement et simplement la course VLN2. Résultat : 6 tours à la place de 18, et un agenda professionnel qui empêche le pilote belge de prendre part à la Course VLN3 ! Conclusion : refus !

Voilà donc le bel équipage Muytjens-Duez-Brody orphelin du pilote le plus expérimenté du groupe. Avec 4 victoires au double tour d’horloge du Ring, voilà Marc Duez à pied pour cette épreuve pour laquelle il a tant donné. Si même cela demeure compréhensible, il est dommage de voir que le mot « dérogation » ne figure pas dans le règlement de la fédération allemande… 

ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 19 avril 2019

Les commentaires sont fermés.