Le tueur s’est ouvert les veines… par accident !

L’enquête se poursuit concernant le drame qui s’est déroulé à Moresnet-Chapelle (Plombières), au restaurant le Ramier, le 22 août dernier. On en sait désormais plus sur les circonstances, jusqu’alors floues, dans lesquelles Michel Gijsens, l’auteur des meurtres de Valérie Leisten, Lucie Brandt et Marcel Moyano, est décédé. Maîtrisé par un voisin, le Plombimontois s’est apparemment donné la mort par accident.

La suite de l'article de VICTORIA MARCHE est à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 24 avril 2019.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel