Stassen Vin et Grain d’orge créent la Violette

Le projet de la Violette a été mûrement réfléchi. Et après bien des essais, Stassen vin et Grain d’orge sortent leur Violette.

Un premier brassin d’une capacité de 3.000 bouteilles de 33 centilitres, soit un millier de litres, va dès lors débarquer dans les rayons d’ici peu. Dans la foulée, un deuxième brassin est déjà prévu pour éviter que les amateurs de nouveautés restent rapidement sur leur soif, après qu’on leur a mis l’eau à la bouche.

Pour cette rebelote, le brasseur hombourgeois en brassera le double.

Pour les brassins ultérieurs, il est probable que l’on retouche légèrement la recette en fonction des avis que formuleront les amateurs. Mais la patiente mise au point a déjà permis d’augurer qu’on était dans le bon.

D'un  article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 avril 2019.

 

Les commentaires sont fermés.