Vers des repas chauds plus sains

L’écologie, la transition durable font partie des priorités des mandataires plombimontois. C’est fort logiquement que la commune s’est inscrite dans la démarche du « Green Deal » et des cantines durables.031B6580-E99C-4542-9A9F-417F8663AEB3.jpeg
« Sur le territoire de la commune, seule l’école communale de Gemmenich proposait, des dîners chauds. Des pâtes et des frites sont servies ces jours-là. Dans le cadre du Green Deal, nous avons donc décidé de mener un projet pilote dans cet établissement », explique la bourgmestre, Marie Stassen. Dans le courant de l’année scolaire prochaine, les pâtes et les frites pourraient disparaître au profit de repas plus sains.
« L’intercommunale Inago, qui fournit les repas chauds au CPAS est notre partenaire privilégié en matière de cantines. Inago a déjà des contacts avec le GAL, s’approvisionne de plus en plus en vrac et tend à revoir ses contenants pour se diriger vers le zéro déchet. C’est pour cette raison que nous avons signé la convention ensemble », ajoute la bourgmestre. « Dans les écoles, on travaille par exemple sur la boîte à tartines des élèves, la promotion des produits locaux ou des fruits ».Une partie du programme de la commune sera d’ailleurs consacrée à la thématique de l’alimentation durable.

F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 juin 2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel