« Kevin nous repère très vite sur la route »

Une fois que Kevin Van Melsen a obtenu sa sélection au sein du team Wanty-Gobert pour le Tour de France, ses parents Patrick et Patricia ont tout mis en œuvre pour pouvoir le suivre au quotidien sur les routes françaises. C’est ainsi que, depuis deux semaines, ils voyagent d’étape en étape en camping-car. Récit d’une aventure hors du commun.

« Dans la commune de Plombières, c’est incroyable les retours et les messages qu’on reçoit », confie Patrick Van Melsen, depuis la France, concernant la participation de son fils Kevin au Tour de France avec le team Wanty-Gobert.

« IL NOUS FAIT SIGNE OU RIGOLE »

Et le couple Van Melsen ne passe pas inaperçu avec son camping-car orné d’une banderole en l’honneur du fiston. « Kevin nous repère très vite sur la route. Sur tous les endroits où on est allé, il y a peut-être une fois ou deux où il ne nous a pas vus », reprend Patrick Van Melsen. « Il nous fait signe ou rigole à chaque fois. Je trouve d’ailleurs qu’il rigole beaucoup plus sur le Tour de France que d’habitude. On voit qu’il est content d’être là. Ce dimanche, il a dit que c’était la journée la plus dure jusqu’à présent. Le jour de repos de ce lundi lui aura fait du bien. »

AVEC OPHÉLIE ET OSCAR JUSQU’À PARIS

D’autant plus qu’il aura retrouvé sa compagne Ophélie et son fils Oscar, qui n’a encore que quelques mois. « Sur la route menant à Nîmes, on les a récupérés. Ils sont venus en TGV. Ce n’était pas prévu, mais Ophélie nous a demandé si elle pouvait venir dans le camping-car avec nous pour le reste de la semaine, soit jusqu’à Paris dimanche », reprend notre interlocuteur, qui aura mis à profit la journée de repos pour passer un peu de temps avec son fils en fin de journée.

D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 juillet 2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel