Les mômes à la place des policiers

Bientôt opérationnelle – à partir du 2 septembre –, l’extension de la crèche communale située dans les locaux de l’ancien commissariat de Plombières accueillait ce samedi ses premiers visiteurs. Des jeunes parents pour la plupart, forcément intéressés par le doublement de capacité de la structure d’accueil existante.

« Nous offrons à présent un total de 42 lits répartis en trois catégories d’âges » explique Sabine Reep, la directrice. Et de préciser : « Il y a 9 ans, lors de l’inauguration du premier bâtiment, l’ensemble des lits offerts ont été directement oc-

cupés. Dès lors, nous étions obligés de refuser la moitié des gens qui s’inscrivaient sur la liste d’attente. Il a donc fallu d’emblée songer à agrandir puisqu’il n’y avait pas place pour tout le monde ! » La construction d’une nouvelle antenne de police sur le site de la maison communale a fort heureusement libéré, l’année passée, une partie des locaux de l’ancien lycée plombimontois, aujourd’hui magnifiquement transformés. Du coup, en tous les cas pour l’instant, il reste quelques lits de disponibles dans cette double implantation (l’ancienne et la nouvelle) d’une seule et même crèche baptisée « Le Petit Môme », du moins chez les « grands » à partir de l’âge de 22 mois.

Le montant dépensé par la commune pour finaliser cette réalisation s’élève à 535.000 € sur fonds propres, étant entendu que les six équivalents temps plein du personnel sont, eux, subsidiés à 100 % par l’One sans oublier ni le mi-temps d’infirmière ni le mi-temps de la directrice !

F.H. dans LA MEUSE VERVIERS du 12 août 2019.

Les commentaires sont fermés.