Hombourg mange son pain noir

Voici un mois, Hombourg se qualifiait pour les ¼ de finale de la coupe de la province. Dans la foulée, les hommes des cousins Stassen lançaient leur saison de la meilleure des manières en battant Walhorn lors du premier match du championnat. On pensait alors la saison d’Hombourg lancée de la meilleure des manières. « D’autant que la préparation estivale s’était vraiment très bien passée », rappelle Xavier Stassen, joueur-entraineur de l’équipe. Mais depuis, rien ne va plus pour les Hombourgeois qui restent sur quatre défaites d’affilée face à Honsfeld, Elsaute, Stavelot et Herve. Certes, des adversaires relativement forts, mais tout de même, on s’attendait à mieux du côté d’Hombourg.

« Mais il faut dire qu’on n’a pas été épargné par les absences, assure Xavier Stassen. Alors qu’en préparation, on devait toujours écarter 4 joueurs de la sélection, on rame pour trouver ces 4 mêmes joueurs depuis la deuxième journée du championnat ».

Aux blessures de Dehon, qui a fait une rechute de sa blessure aux ligaments croisés et sera absent 8 semaines et Dejalle, blessé lui aussi depuis le début de saison aux ligaments croisés, se sont ajoutées des absences pour raisons privées. Un mariage par ci, un autocross par là, des études pour un autre… « Mais je ne peux en vouloir à personne. On sait que c’est le lot du football provincial », expose Xavier Stassen qui estime qu’Hombourg mange son pain noir actuellement. « Alors qu’on fanfaronnait voici un mois, ici, on est vraiment frustré ».

Mais bonne nouvelle, dès le week-end prochain, face à Eupen, Hombourg devrait retrouver un effectif un peu plus fourni. « On va retrouver un peu des couleurs. Quoi qu’il en soit, je ne m’inquiète pas trop actuellement. J’ai vu de très bonnes choses en début de saison pendant la préparation. On a des circonstances atténuantes et je pense que ça va tourner », conclut-il.

L.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 18 septembre 2019.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel