Mathieu perd la vie en allant au patro

Les pompiers de la zone Vesdre, Hoëgne & Plateau ont été appelés ce dimanche vers 14 heures pour un accident grave : une voiture avait percuté un arbre. Le crash s’est déroulé sur la RN608, la rue d’Aubel à Hombourg, sur la commune de Plombières. En plus des pompiers, les ambulances de Welkenraedt et la Calamine étaient sur place, ainsi que l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne.

Le conducteur du véhicule, seul en cause, était annoncé comme grièvement blessé en milieu d’après-midi. Mais en fin d’après midi, le parquet a annoncé que le conducteur est malheureusement décédé. Il s’agit d’un jeune de la région de 22 ans.

On ne connaît pas encore les circonstances exactes de l’accident. Tout juste sait-on que la voiture bleue descendait la rue et qu’elle a terminé sa course de l’autre côté, dans un fossé.

La rue est restée fermée jusqu’en début de soirée pour permettre d’abord aux secours puis aux experts du parquet de travailler.

Le malheureux conducteur n’est autre que Mathieu Crutzen. Le jeune homme avait vécu toute sa vie à Hombourg, avant de déménager il y a peu à Welkenraedt. Il se rendait à une réunion du patro de son village natal, duquel il était animateur.

« Il s’agissait d’un jeune homme très apprécié dans la région. Tout le monde le connaissait dans le village », s’émeut le bourgmestre faisant fonction Joseph Austen, qui évoque un garçon gentil et serviable.

Au patro, l’émotion est grande. Les activités se sont tenues normalement de 14 heures à 16 h 30. À l’issue des jeux, c’est un responsable qui a annoncé la terrible nouvelle aux enfants dont les yeux se sont vite remplis de larmes.

LE PRINCE DU TIR

Mathieu était également connu dans la région car il était un champion de tir. Il était membre de la société de tir Saint-Brice, toujours dans son village de Hombourg. Le 10 juillet dernier, il avait même été sacré Prince du tir. Un titre des plus prestigieux qui couronnait son habilité. Cette compétition est accessible aux jeunes dès leur douzième année et ce jusqu’à la première année de travail. Tout le village d’Hombourg est sous le choc, surtout que ce n’est pas le premier drame qui survient sur cette rue d’Aubel. -

ADRIEN RENKIN & BRUNO BECKERS dans LA MEUSE VERVIERS du 23 septembre 2019

Les commentaires sont fermés.