« Exceptionnel, ce qu’on est en train de vivre »

Vainqueur de Trois-Frontières dans le derby, Hombourg réalise un sacré début de saison.

Alors que Hombourg occupait les dernières places de la P2 la saison dernière, la situation a désormais totalement changé. En effet, à domicile, les hommes de Xavier Stassen se sont imposés face à Trois-Fron- tières lors d’un derby au sommet et viennent d’enchaîner leur septième victoire en neuf matchs, ce qui leur permet d’occuper actuellement la troisième place du classement, derrière Elsaute et Herve.
Après la rencontre, le coach local était aux anges et avait du mal à contenir son émotion : « On est évidemment très satisfait d’avoir remporté ce match. Il faut être honnête, pour ce qui est de la manière, on repassera mais dans un derby, ce n’est pas ce qui compte. Footballistiquement, Trois-Frontières était supérieur, mais on a été au-dessus d’eux au niveau des petits détails que l’on sous estime dans un derby, c’est-à-dire la lucidité et l’abnégation.
Ce résultat est une grande fierté pour tous les clubmen qui sont présents dans ce groupe, mais aussi pour Phil et moi, qui sommes deux Hombourgeois.
C’est indescriptible ce qui nous arrive » affirmait-il après le match.
Dans une rencontre qui s’est jouée sur des petits détails, les Hombourgeois ont su prendre le dessus dans les moments importants : « On avait insisté sur le fait qu’il faudrait être intelligent au moment où la rencontre deviendrait tendue, et ça a été le cas. On gagne ce match grâce à notre maîtrise et en étant plus malin qu’eux. Il y a eu beaucoup de mo- ments chauds, mais on a su rester calme la majorité du temps, ce qui confirme qu’on a un groupe très mature et très intelligent. »
Après un super début de match et deux buts inscrits, les hommes de Stassen ont été rejoints au score avant de reprendre les devants, alors qu’ils étaient réduits à dix. Une victoire qui a donc été arrachée au mental : « On a réus- si à surpasser nos émotions et je dois féliciter mon groupe par rapport à ça. J’ai moi-même perdu pied à un moment, mais mes joueurs m’ont soutenu et m’ont rassuré. Je suis très fier de ça, car ils ont su faire la part des choses et s’autogérer. »
Dans une situation très compliquée la saison passée, Hombourg revit. Un projet qui prend donc forme et qui fait la fierté de tout un club : « Je ne pensais pas que tout ça arriverait aussi vite. Tout le monde met la main à la pâte, c’est exceptionnel. On est redevenu ce club de village et les joueurs ont retrouvé les vraies valeurs qui font ce club. On avait fixé comme objectif de relancer quelque chose de bien après trois saisons, mais au final, ça n’a pris que trois mois. C’est vraiment exceptionnel ce qu’on est en train de vivre. »
NICOLAS EVRARD dans LA MEUSE VERVIERS du 18 novembre 2019

P2C

HOMBOURG – TROIS-FRONTIERES : 3-2

Buts: 10e T. Schnackers (1-0), 18e M. Degueldre (2-0), 31e T. Schnackers csc (2-1), 70e J. Masset sur penalty (2-2), 74e M. Degueldre (3-2)


Hombourg: X. Stassen, T. Schnackers, M. Degueldre, D. Meunier, R. Masson, T. Bauwens (80e T . Duthoo), A. Baltus, L. Potoms (75e C. Vanderheyden), B. Hick, F. Dorthu, J. Schoordijk (70e A. Dehon)

Trois-Frontières : J. Gatez, B. Hagelstein, J. Collinet, R. Renardy, V. Beckers (55e A. Sangiovanni), J. Masset, M. Pir- nay, J. Braeken, T. Amata, L. Delaire, G. Jungblut

Cartes jaunes: 11e Masson, 14e Hagelstein, 23e Beckers, 38e Schnackers, 42e Potoms, 47e Degueldre, 48e Delaire, 52e Renardy, 73e Masset, 81e Braeken, 87e Duthoo

Cartes rouges : 66e Schnackers (2 cartes jaunes), 67e Renardy (2 cartes jaunes), 73e Collinet

Arbitre: F. Habets

Assistance: 230 dont 200 entrées payantes

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel