• Pas de subside pour l’extension de l'école de Moresnet

    Le budget 2019 a fait l’objet de discussions jeudi soir, lors du conseil communal de Plombières. Parmi les projets à l’extraordinaire figurent notamment la rénovation de la salle Culture et loisirs de Montzen, l’aménagement du site minier ou encore réalisation d’une extension à l’école de Moresnet.

    Si pour l’école de Moresnet la majorité espérait obtenir des subsides du FRIC, il n’en est finalement rien.

    « Malheureusement, ces travaux ne pourront pas être subsidiés par le FRIC (Fonds régional pour les investissements communaux)», a indiqué la bourgmestre, Marie Stassen. Un budget, d’un million d’euros en fonds propres, est donc prévu au budget à cet effet. Une décision qui ne plaît pas à l’opposition URP qui aurait préféré que des mesures provisoires soient prises, dans l’attente de l’obtention de subsides PPT (Programme Prioritaire de Travaux).

  • Hombourg aura sa nouvelle école

    Une solution a enfin été trouvée en vue de la construction d’une nouvelle école à Hombourg. Alors que le dossier était sur les rails et qu’une promesse de subsides avait été obtenue, un problème subsistait : l’acquisition du terrain, rue de Sippenaeken, où doit être construit le bâtiment. Alors qu’une procédure d’expropriation avait été lancée, un accord pour une acquisition de gré à gré est finalement intervenu entre les propriétaires de la parcelle et la commune de Plombières.

    Lire la suite

  • STATUE EN MÉMOIRE DES ENFANTS JUIFS DÉPORTÉS inaugurée à LONTZEN

    Témoignage on ne peut plus poignant que celui livré, ce dimanche à Lontzen, par Henri Roanne, à l’occasion de l’inauguration d’un monument en mémoire des convois d’enfants Juifs passés par l’ancienne gare d’Herbesthal. Il était l’un de ses 136 enfants israélites entrés en Belgique le 7 mars 1939.

    Un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 28 janvier 2019

    wagon.jpg

    Wagon donné par l'a.s.b.l. CF3F de Hombourg pour le centenaire de la guerre 14/18 au musée de Kommern près de Euskirchen . Remise en état CF3F ASBL concernant les boiseries et la toiture.

     

  • Les premiers rendez-vous pour les cyclistes

    La saison reprend cette semaine pour les professionnels provinciaux. Kévin Van Melsen, Boris Vallée et Maxime Monfort épingleront leur premier dossard ce jeudi sur le Trofeo Ses Salines, première des quatre manches du Challenge de Majorque. Van Melsen et Capture d’écran 2019-01-31 à 14.49.59.pngMonfort disputeront aussi l’exigeant Trofeo Tramuntana, samedi, tandis que Vallée s’alignera sur le Trofeo Palma, dédié aux sprinteurs, dimanche.

    De l’autre côté de la Méditerranée, leur nouvel équipier Loïc Vliegen entamera lui sa saison au Grand Prix d’Ouverture La Marseillaise. Philippe Gilbert reprendra, lui, mi-février, au Tour La Provence.

  • Décès de Monsieur Léo LAUSBERG, époux de Madame Nori LOUSBERG

    Capture d’écran 2019-01-30 à 08.29.39.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Léo LAUSBERG, époux de Madame Nori LOUSBERG, né à la Calamine le 1er avril 1954 et décédé à Eupen le 29 janvier 2019.

    La liturgie des funérailles, suivie de la crémation, sera célébrée en l’église Saint-Hubert de Gemmenich le VENDREDI 1er FEVRIER 2019 A 10 H 30.

    L’inhumation de l’urne cinéraire au cimetière de Gemmenich aura lieu dans l’intimité familiale
    La veillée de prières aura lieu en la même église le jeudi 31 janvier 2019 à 19 heures.
    Le défunt repose au funérarium Hausman à la Calamine, rue de la Poste n°2 (entrée par l’arrière du bâtiment), où la famille sera présente le mercredi 30 janvier 2019 de 17 à 19 heures et le jeudi 31 janvier 2019 de 17 à 18 h 30.

    Faire-part.

  • Cycle Santé - Atelier Protéines végétales

    Jeudi 21/02 13h-16h Ancienne Maison communale de Montzen
    La viande coûte de plus en plus cher, on dit qu’on en mange trop, alors découvrons ensemble une alternative bon marché et gourmande !
    Comment avoir une alimentation équilibrée, saine et à tout petit prix ?
    Les légumineuses présentent tous ces avantages. Un peu oublié dans nos assiettes, le mariage heureux légumineuse/céréale constitue un apport important en acides aminés essentiels et peut être cuisiné de diverses manières. Curieux ? Nous vous proposons un atelier tartinades végétales pour y goûter !

  • Chevaux maltraités ? Une jument admise dans une ASBL

    Depuis plusieurs mois, des Plombimontois et des défenseurs des animaux s’inquiétaient de l’état de santé de deux chevaux qui pâturaient dans une pairie située près du cimetière de Plombières. Ce qui avait engendré de nombreuses supputations voire de suspicions de maltraitance. L’ASBL liégeoise, Animal sans Toit indique, indique sur sa page Facebook ce samedi, avoir accueilli un des deux équidés, qui lui a été cédé par son propriétaire après des tractations avec les autorités communales.

    Les autorités communales et la police avaient été averties de la maigreur des animaux et de la présence d’une plaie au niveau du genou de l’un des équidés depuis un moment. Dans ce cadre, le bourgmestre de l’époque, Thierry Wimmer (URP), avait d’ailleurs pris un arrêté de police.Capture d’écran 2019-01-28 à 10.00.15.png

    « Après des mois de discussions et une ordonnance de l’ancien bourgmestre, la situation ne s’était pas améliorée », regrette l’ASBL liégeoise Animal sans Toit sur les réseaux sociaux.

    Après les élections communales, c’est la nouvelle bourgmestre, Marie Stassen qui a repris la gestion de ce dossier. De nouvelles réclamations lui sont parvenues et l’échevine du Bien-être animal, Nadine Schyns, a été informée. « Cette dernière a fini par trouver un compromis avec le propriétaire de la jument et elle est donc arrivée au refuge cette après-midi. L’autre cheval est resté sur place et nous avons appris que les deux équidés ne s’entendaient pas bien ensemble. D’après le responsable c’est ce qui justifiait la maigreur de la jument lors de la prise des photos », indique Animal sans toit qui remercie l’échevine qui a déjà pris des nouvelles de jument et qui a assuré qu’elle garderait un œil sur le sort du second cheval resté sur place. -

    F.P. dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 28 janvier 2019.