• À 4 pour le tour final en P2C

    Trois-Frontières est en bonne place mais marque le pas

    Une autre équipe bien placée au niveau chiffré, c’est Trois-Frontières. Avec 47 unités, les Frontaliers occupent actuellement la 4e place du classement général. Mais ils semblent marquer le pas depuis quelques semaines avec un 4/12 lors des quatre dernières rencontres. Fabrice Burdziak, le coach, nous disait devoir conjuguer avec les absences de certains joueurs. La victoire sera presque impérative ce week-end face à Sart si Trois-Frontières veut encore y croire.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 6 avril 2019.

  • Les matchs du week-end

    P2C

    Tr. Frontières - Sart * (Samedi à 19 h 30)

    Hombourg - Stavelot (Dimanche à 15 h 00)

    P4G (dimanche à 15 heures)

    Hombourg B - Bellevaux

    Waimes B - Tr. Frontières B

  • Décès de Monsieur Roger PELZER, époux de Madame Marie-Thérèse HERZET,

    Capture d’écran 2019-04-06 à 14.49.26.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Roger PELZER, époux de Madame Marie-Thérèse HERZET, né à Sippenaeken le 12 juillet 1944 et y décédé le 6 avril 2019.

    Le défunt repose au funérarium à Welkenraedt, rue Mitoyenne 299, où la famille recevra les visites dimanche et lundi de 77 à 19 heures.

    La veillée de prières aura lieu en l'église paroissiale de Sippenaeken le mardi 9 avril à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'incinération, sera célébrée en l'église Saint-Lambert à Sippenaeken le mercredi 10 avril 2019 à 10 heures 30.

     

    Faire-part.

  • CONCERT DE PRINTEMPS A GEMMENICH

    Le Comité, le Directeur et les membres de la Société Royale « L’HARMONIE » de Gemmenich, ont le plaisir de vous inviter à leur

    Concert de Printemps le samedi 04 mai 2019 à 20,00 h.à la Salle Culturelle de Gemmenich.

    Cette année, l’Harmonie a le plaisir d’accueillir le duo inédit MADE IN BELGIUM.  (un accordéoniste et un violoncelliste).

    L’harmonie interprétera plusieurs œuvres, tel que ORBIS de Otto M. Schwartz, CANTERBURY CHORAL de Jan van der Roost, FOR ME FORMIDABLE de Charles Aznavour, …….

    Elle accompagnera également le duo dans d’autres œuvres tel que

    LYRIC WALTZ de Dmitri Shostakovitch, …..

    et le duo MADE IN BELGIUMinterprétera bien sûr des œuvres de son propre répertoire.

    Un programme et une soirée une fois de plus à ne rater sous aucun prétexte.

    Invitation cordiale à tous.               ENTREE GRATUITE 

    Pour tous renseignements : 0495/11.30.34 ou kesselsl@yahoo.fr

  • Blessé fin février, Kévin Van Melsen revient plus tôt que prévu

    Kévin Van Melsen, qui avait lourdement chuté le samedi 23 février dernier sur la quatrième étape de la Ruta del Sol et souffrait d’une fracture à l’omoplate et de brûlures aux doigts, ne devait, selon les prévisions, pas être de retour en compétition avant la fin du mois d’avril, voire le début du mois de mai. Le Hombourgeois du team Wanty-Gobert a finalement avancé de pratiquement un mois son retour, puisqu’il sera samedi au départ de la Volta Limburg Classic.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 avril 2019.

     

  • Un journal historique: 24 pages pour le climat

    Inutile de vous faire un dessin. C’est un journal singulier, historique même, que vous tenez entre les mains.Capture d’écran 2019-04-04 à 10.01.04.png

    Notre média traite depuis longtemps déjà des questions environnementales et de l’urgence climatique.

    Mais il faut reconnaître que l’incroyable mobilisation des jeunes pour le climat a placé chacun d’entre nous devant ses responsabilités. Et nous a poussés à faire un grand pas plus loin, en plaçant les questions climatiques au cœur de notre réflexion et de notre action. Car si ce « Journal du climats’informer pour agir » est une grande et belle première, il sera aussi le coup d’envoi d’une opération qui va s’installer durablement dans nos pages et sur nos plateformes digitales. Sans doute jusqu’au moment où la prise de conscience et les plans d’action pour sauver la planète auront pris corps. Quant à notre média, fidèle à son style et à son ADN local et grand public, il vous sensibilisera régulièrement sur les enjeux réels du défi climatique. Mais davantage par la force de l’exemple positif et de l’expérience réussie que par la culpabilisation à outrance.

    Bien sûr, nous suivrons l’évolution du débat politique et les différents projets en faveur du climat. Mais nous irons là où l’on nous attend encore plus : sur le terrain, dans toutes les régions de Wallonie et de Bruxelles, à la rencontre de tous ces acteurs de l’ombre qui font avancer concrètement et quotidiennement la cause environnementale près de chez vous : des familles zéro déchets, des navetteurs qui sont passés à la mobilité douce, des adeptes du covoiturage ou encore de toutes les initiatives visant à favoriser les circuits courts de l’alimentation. Nous serons à leur écoute, nous leur donnerons la parole, nous serons le relais de ces initiatives qui ont valeur d’exemple.

    D’une certaine manière, notre média se fera, sur ces enjeux, le relais des circuits courts de l’information.

  • Plombières élève bien au-dessus de la moyenne

    Quelles sont les communes qui recyclent le plus en région verviétoise ? Nous nous sommes procuré les chiffres d’Intradel concernant le taux de recyclage par commune. Il s’avère que Herve et Aubel sont les deux communes les plus performantes dans ce domaine. Dans ces communes, près de deux tiers des déchets sont recyclés. En revanche Verviers et Eupen sont les cancres de la région. Seulement 27 % des déchets sont recyclés dans ces deux villes.

    LES SACHETS POUBELLES PEU PERFORMANTS

    D’après Jean-Jacques De Paoli, le porte-parole d’Intradel, cette différence s’explique principalement par le type de poubelles mis en place dans les communes. "On constate que celles qui recyclent le plus utilisent la formule à doubles conteneurs. Un pour trier les déchets ménagers et l’autre pour les déchets organiques. » De cette façon, un plus grand nombre de types de déchets sont comptabilisés. Dans les communes qui n’ont pas de poubelles prévues pour les déchets organiques, seuls les PMC sont pris en compte. En effet, les dépôts des recyparcs sont absents de cette étude car chaque commune n’en possède pas. Il est donc impossible de déterminer d’où viennent les personnes qui les utilisent. Sur le tableau ci-joint, toutes les communes qui recyclent plus que la moyenne Intradel bénéficient du système à doubles conteneurs.

    « L’intérêt des doubles conteneurs, c’est qu’en plus de recycler la nourriture, les déchets sont protégés des nuisibles. Ils ne risquent pas d’être éparpillés dans la rue par des chats ou des renards. De plus, on crée de l’énergie verte à partir des déchets organiques. Les citoyens peuvent aussi surveiller attentivement leur production via le site internet d’Intradel. C’est beaucoup plus précis et performant que les sachets. »

    Dun article d'A.R. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 4 avril 2019.

  • Ces vendredi 5 et samedi 6 avril

    1. J'ai rien compris ! de Pascal NOWACKI
    En avant-première, dans une pièce en un acte, le retour des anciens...
    Prenez trois fugitives (Carole STASSEN. Françoise LONGTON. Claire STASSEN), ajoutez quelques religieuses névrosées (Nadine NIX, Aurélie DOBBELSTEIN. Manon NIX), une Américaine enceinte et sans papiers (Vinciane CHARLIER), un inspecteur de police proche de la retraite (Benoît CORMANN) et son jeune collègue aussi fougueux qu'incompétent (Frédéric LONGTON). Saupoudrez d'un zeste d’agriculteur (Paul SCHMIT) converti aux cultures « parallèles ». Mélangez le tout et finissez par un homme à tout faire pas très malin (Sébastien HEINS).
    Voilà la recette d'un cocktail explosif, de bonne humeur et franches rigolades.

     

    Capture d’écran 2019-04-03 à 11.00.47.png

    2. Miaou-Miaou d'Elodie CHAMBON
    En seconde partie, par les jeunes de la J.R.C. :
    La maison de retraite pour pépé Louis « C'est non »! Odile, son aide à domicile, invente un subterfuge pour lui permettre de rester chez lui et tout cela dans le dos de son fils unique. Seulement voilà, ils ne pouvaient pas prévoir que la belle-fille débarquerait dans la maison, en compagnie de son jeune amant, dans l'intention d’y louer des chambres d'hôtes ! Le pauvre pépé devra se cacher tantôt sous son lit, tantôt dans le placard pour ne pas être vu et assistera, bien malgré lui, aux ébats amoureux de sa bru... Sans parler de sa « cancane » de voisine, d’une Marna martiniquaise, d'un moine bègue, et bien d'autres, qu'il verra tour à tour débarquer dans son logis.
    Pépé arrivera-t-il à retrouver la paix chez lui ?

    Capture d’écran 2019-04-03 à 10.56.07.png

    Capture d’écran 2019-04-03 à 10.55.56.png

  • Baltus va troquer le vert d’Aubel pour l’orange d’Hombourg.

    À part un match de coupe de Belgique en avant-saison, Antoine Baltus (23 ans), n’avait jamais été repris en P1 durant cet exercice. La semaine dernière, il a appris qu’il serait titulaire dans la défense aubeloise pour le déplacement à Dison. Ce jeune policier, qui boulotte à Bruxelles et travaille beaucoup pour les matches de la Pro League (D1A), était évidemment très heureux d’avoir pu enfin inscrire une première titularisation en P1 cette saison à son CV.

    « Depuis deux saisons maintenant, je vis un peu la galère avec le football. Il y a 2 ans, j’avais été arrêté pour une fracture du pied. Ainsi, j’ai eu une année blanche et n’ai pu véritablement reprendre le collier qu’en novembre. Après quoi, il m’a fallu retrouver le physique et le fond. La saison passée, j’ai aussi connu des pépins physiques et puis, le jeune François Smits a pu faire son entrée dans le groupe P1. Je le remplaçais donc dans la défense dimanche au Val Fassotte », signalait le citoyen aubelois qui choisira alors de troquer sa vareuse verte et blanche qu’il porte depuis l’âge de 6 pour celle, orange, de Hombourg, la saison prochaine !

    En effet, le défenseur aubelois va suivre Xavier Stassen à Hombourg et s’explique quelque peu sur son choix de carrière footballistique.

    « Voilà 2 ou 3 saisons que j’évolue avec l’équipe B d’Aubel et je ressentais l’envie de tenter ma chance pour une équipe A. Aussi, j’étais bloqué par François Smits qui joue au même poste que moi. Et avec mon boulot, il m’est parfois difficile de pouvoir faire certains entraînements. Enfin, je voyais quelques départs de joueurs pour la saison prochaine, sans oublier que tous mes copains, avec qui je joue au minifoot à Saint-Jean Sart, évoluent en P1. Je pense ainsi qu’Aubel arrivait à la fin d’un cycle et de plus, le projet d’Hombourg me plaisait bien, même si j’espère qu’ils parviendront à se sauver, sinon, ce n’est pas grave, je serai quand même avec eux en P3. Hombourg va remanier son groupe et présentera une équipe très valable pour le prochain championnat ». 

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 3 avril 2019.

  • 2ème édition du salon de la santé

    Après la 1ère édition en 2017, le Plan de Cohésion Sociale de Plombières, en collaboration avec le CPAS et l’handicontact lance son second salon de la santé. Cette initiative, lancée par les membres de l’Observatoire local de la santé de Plombières en 2017, vous propose toutes sortes d’activités pour devenir acteurs de votre santé. Vous trouverez ci-dessous un programme complet de cette édition 2019.

    Lire la suite