• Kevin Van Melsen : « Je me donnerai à fond »

    À 32 ans, le Kevin Van Melsen va s’élancer dans son premier Tour de France, dans son habituel rôle d’équipier généreux. Le coureur de Wanty-Gobert est forcément aux anges. « Quand on veut devenir coureur, on pense immanquablement au Tour de France.

    Beaucoup m’ont souvent demandé si j’avais participé au Tour mais, à présent, je peux dire que oui. C’est une reconnaissance de l’équipe pour le travail fourni. Je n’ai pas beaucoup de résultats et je vais redécouvrir la haute montagne, que je n’ai plus fréquentée depuis longtemps. Mais je suis prêt à m’y donner à fond. » 

  • Visites du Cimetière Américain

    Cet été encore, le personnel de l’American Battle Monuments Commission et l’équipe du Cimetière Américain Henri-Chapelle met tout en œuvre pour que ses visiteurs puissent découvrir avec convivialité ce lieu chargé d’histoire.

    Du vendredi au dimanche, des panneaux explicatifs sont placés aux quatre coins du cimetière mettant à l’honneur un soldat et vous permettant de découvrir son histoire. Les panneaux sont facilement reconnaissables sur le site puisqu’ils sont ornés de deux drapeaux, un américain et un belge.

    Pour ceux qui voudraient découvrir l’histoire du cimetière, c’est chaque dimanche que nous vous donnons rendez-vous pour une présentation des lieux avec notre guide saisonnier. A 10h pour la version française et à 11h pour la version anglaise. Cette présentation dure au moins 30 minutes et aucune réservation n’est nécessaire. Il suffit de se présenter au point de RDV sur la terrasse qui surplombe le cimetière.

    Enfin, pour ceux qui souhaiteraient une visite plus en profondeur, découvrir l’histoire d’un ou plusieurs soldats en particulier ou explorer une thématique en particulier notre équipe est également disponible pour vous proposer des visites guidées en anglais ou en français. Prévoyez 1h30 sur place pour 1h de visite afin de pouvoir apprécier pleinement le site et avoir tout le temps de découvrir l’histoire de ce lieu particulier. Nos visites guidées sont également gratuites, nous demandons cependant une réservation deux semaines à l’avance.

    Lire la suite

  • Ligne 38 : les usagers attentifs

    Le RAVeL continue à s’étendre de manière tentaculaire dans l’arrondissement de Verviers. Notamment entre Clermont et l’entrée d’Aubel. Mais dans ce cas, il s’agit d’encore stabiliser la cendrée et harmoniser la cohabitation entre usagers, insiste un collectif d’utilisateurs de la ligne 38. Puis ce sera cap sur les Trois bornes…

    « ON NE VEUT PAS QUE CELA DEVIENNE L’E38 »

    Autre remarque, formulée par l’Aubelois Jean-Pierre Stassen : « On demande à tous les usagers de se respecter ». Paul Kerris, du club de marcheurs de Montzen, ajoute : « On insiste pour la convivialité ». Avec un appel aux piétons, joggeurs ou vététistes pour qu’ils empruntent la cendrée plutôt que le tarmac. Sans quoi la végétation risque d’y pousser. Du coup, les usagers du revêtement en cendrée pourraient y perdre leur moitié, au fil du temps. Certains cyclistes devraient aussi modérer leur allure. « On ne veut pas que cela devienne l’E38 »…

    AIX EN VUE

    La suite ? On devrait reprendre en septembre pour finaliser Clermont – entrée d’Aubel. Puis on recommencerait au printemps 2020 pour atteindre Hombourg et Plombières. Resterait alors à grimper jusqu’au pied de la montée des Trois Bornes, ce qui devrait être concrétisé pour fin 2021.

    Par ailleurs, il est déjà possible de rallier Welkenraedt à partir de Plombières en arpentant la ligne 39.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 1er juillet 2019.