• « Je ne peux pas me réjouir de sa mort »

    Capture d’écran 2019-12-07 à 15.31.32.pngFrançois Kistemann, le papa de Marc, est soulagé que l’assassin de son fils ne soit pas remis en liberté.

    Vingt-sept ans après le meurtre de Marc et Corine, commis en juillet 1992, Thierry Bourgard, un des deux assassins des amoureux de Plombières est décédé mercredi, à la prison de Marche-en-Famenne, où il était incarcéré. Un soulagement pour François Kistemann, le papa de Marc, qui explique cependant ne pas se réjouir de la mort de l’assassin de son fils.

    D'une page de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 7 décembre 2019

    Lire la suite

  • Décès de Monsieur Léonard SCHEEN

    La famille annonce le décès de Monsieur Léonard SCHEEN, né à Montzen le 27 novembre 1941 et décédé à Heusy le 5 décembre 2019.
    Selon la volonté du défunt, l’incinération et la dispersion des cendres au cimetière de Montzen ont eu lieu dans l’intimité familiale le lundi 9 décembre 2019.

    Lire la suite

  • Décès de Madame Marie-Louise BOLTONG, épouse de Monsieur Alain HÖNDERS

    Capture d’écran 2019-12-07 à 15.13.58.pngLa famille annonce le décès de Madame Marie-Louise BOLTONG, épouse de Monsieur Alain HÖNDERS, née à Montzen le mardi 13 juin 1950 et décédée à Liège (4000) le vendredi 6 décembre 2019 à l'âge de 69 ans.

    La défunte repose Funérarium HAUSMAN ( Successeur RADERMECKER Fr. et fils) (Welkenraedt) où les visites sont souhaitées dimanche 8 décembre de 16 à 19 heures et lundi 09 décembre de 17 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles sera célébrée en l’église Saint-Etienne de Montzen le mardi 10 décembre à 10 heures 30.

    Lire la suite

  • Les matchs de dimanche à 14 heures 30

    P2C

    Rocherath - Tr. Frontières

    Hombourg A - Honsfeld A

    P4F

    Hombourg B - St. Disonais B

  • Les tirages au sort des quarts de finale ont logiquement réservé quelques beaux derbies

    Ce jeudi soir, c’est à la Caserne de Saive, nouveau QG du Comité provincial depuis septembre, qu’avaient lieu les tirages au sort des quarts de finale de la Coupe de la Province (P1-P2 et P3-P4). Ceux-ci nous ont réservé de belles affiches : Sprimont B – Dison, Minerois – Rechain ou encore Hombourg – Trois-Frontières.Capture d’écran 2019-12-06 à 07.49.35.png

    Autant le dire de suite, ces deux tirages n’ont pas attiré la grande foule. Seuls trois représentants de club étaient présents (Hombourg, Rechain et Trois-Frontières) sur les quinze concernés. Le président du CP, Marc Collard-Bovy, n’a pas manqué d’y faire allusion en préface du tirage.

    « Merci d’être présents, nous voyons que la Coupe de la Province motive encore certains clubs », déclare-t-il. « Le dimanche, quand nous allons à gauche et à droite (sic), on nous parle de cette Coupe. C’est la preuve qu’il y a encore un intérêt, j’espère qu’il durera encore longtemps. Il s’agit toujours d’un événement important pour le football liégeois. » Après un bref rappel des grandes lignes du règlement (pas de prolongation à l’issue des 90 minutes, 5 tirs au but prévus, etc) par le secrétaire Didier Petitjean, les tirages pouvaient commencer. Si Sprimont B – Dison est l’une des affiches phares de ces quarts de finale (qui se dérouleront déjà le dimanche 5 janvier à 14h30), Hombourg – Trois-Frontières est un derby qui sentira bon la saine rivalité. « C’est en effet un gros derby, même si nous aurions préféré tirer Aubel avec qui nous collaborons pour les jeunes », sourit Henri Stassen, le président faisant fonction de Hombourg. « Jouer à domicile est évidemment intéressant (NDLR : les recettes sont réparties à 2/3-1/3), il y a trois semaines, en championnat (P2C), nous comptions 200 entrées payantes contre Trois-Frontières.

    Nous avons gagné cette Coupe voici 5 ans en P3-P4, aller cette fois en finale de P1-P2 ne serait pas mal ! À ce stade-ci, nous la jouons à fond. Je regrette juste la date du 5 janvier, ce n’est pas terrible… c’est la rentrée des écoles le lendemain, certains parents ne seront peut-être pas chauds à l’idée de venir. »

    D'un article de MAXIME HENDRICK dans LA MEUSE VERVIERS du 6 décembre 2019.

    Lire la suite

  • Thierry Bourgard, 51 ans, est mort en prison

    Thierry Bourgard, 51 ans, est mort à la prison de Marche-en-Famenne. Avec son complice Thierry Muselle, mort, lui Capture d’écran 2019-12-06 à 07.42.43.pngaussi en prison en mars 2015, il était le second protagoniste de l’affaire Marc et Corinne. En juillet 1992 Marc Kistemann, 21 ans, et sa petite amie Corinne Malmendier, 17 ans, originaires de Plombières, disparaissaient. 8 jours plus tard, leurs corps étaient retrouvés dans les bois de Lierneux. L’enquête allait démontrer qu’ils avaient été séquestrés puis assassinés. Corinne avait par ailleurs été violée…

    DES PRÉDATEURS L’aîné des deux tueurs – qui avaient, entre autres vols avec violence perpétrés entre les 11 et 16 juillet, avaient également tué Lucien Schmitz, un père de famille de 36 ans –, Thierry Muselle, 33 ans à l’époque, avait été condamné huit ans plus tôt à une peine de dix ans pour viol et meurtre d’une adolescente de 16 ans. Il était en liberté conditionnelle. Son comparse, Thierry Bourgard, 24 ans, était, lui, en congé pénitentiaire après avoir purgé 3 ans sur un total de 10 pour violences et tortures.

    Après un premier procès d’assises à Liège, cassé en Cassation, le duo était condamné à Arlon à la perpétuité. Suite à cette terrible affaire, Jean-Pierre Malmendier, le papa de Corinne, et François Kistemann, celui de Marc, fondaient l’ASBL Marc et Corinne qui demandait des mesures de libération conditionnelle plus strictes et davantage de soutien pour les familles d’enfants disparus ou victimes de violences.

    Une information de LA MEUSE du 6 décembre 2019.

  • Conseil communal du jeudi 12 décembre 2019

    La prochaine séance du Conseil communal se tiendra dans la salle du conseil de la Maison communale de Plombières, Place du 3ème Millénaire 1, le jeudi 12 décembre 2019 à 20h30.

    La séance du Conseil communal sera précédée d'un pré-conseil dédié à la problématique des déchets et du recyclage à 19h00 et d'un conseil conjoint Commune-CPAS à 20h00.

    Ordre du jour.

  • L’école de Moresnet sera agrandie

    Pour l’école de Moresnet, le dossier urbanistique avance aux à grands pas. Ici, on parle d’un agrandissement. L’enquête publique est terminée et on attend l’aval du ministère pour avoir l’aval afin de lancer la procédure

    de marché. La place manquant, on a déjà déménagé les 5 e et 6 e années à Bempt, dans les locaux du patro. On les avait auparavant relocalisés dans un container, mais celui-ci était si vieux qu’il avait fallu le démolir. Pour

    l’agrandissement de Moresnet, l’échevin Austen espère commencer les travaux au printemps et pouvoir intégrer les locaux fin 2020 ou au printemps 2021. Dans ce cas, le coût des travaux est estimé à 900.000 €. Somme que la commune débourserait sur fonds propres. Elle aurait pu envisager de solliciter des subsides, mais il aurait fallu tabler sur un délai de trois ans, alors. Or, ici, il y avait urgence.

    Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 5 décembre 2019

  • École de Hombourg : permis demandé

    Un dossier de 4,5 millions avec 10 classes, réfectoire, salle de gym…

    On devrait bientôt entrer dans le concret pour la construction de la nouvelle école de Hombourg. Sont prévus : un réfectoire, une salle de gym, 10 classes.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 décembre 2019

  • Nommée aux Grammy

    La soprano concourt dans une catégorie dédiée à la musique classique, avec l’album « Himmelsmusik ».

    La soprano, originaire de Plombières, Céline Scheen, est nommée pour la 62e cérémonie des Grammy Awards, qui se tiendra le 26 janvier prochain à Los Angeles. Elle est en lice dans la catégorie « Best Classical Vocal Solo Album ».

    D'un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 décembre 2019.