Des repas chauds à l’école de Gemmenich

2020 sera l’année du bien-manger dans la commune de Plombières. Désormais, des repas chauds seront servis aux enfants et c’est à Gemmenich, dans l’école communale, que l’expérience a été menée pour la première fois ce mardi. Un second repas est prévu le vendredi.
« Il s’agit d’un projet pilote initié dans cette école suite à la volonté, qui date déjà de quelques années, du comité de parents de remplacer les traditionnels repas “frites” et “pâtes” par un repas plus équilibré », explique la bourgmestre, Marie Stassen. « Nous avons signé le Green Deal en janvier 2019 mais comme nous n’avons pas de cuisine communale, nous nous sommes associés à l’intercommu- nale Inago qui fournit déjà les repas à notre CPAS », poursuit la bourgmestre. « Du côté des cuisines d’Inago – NDLR : l’intercommunale qui fabrique les repas – des réunions sont en cours pour améliorer encore et toujours l’offre par des repas issus de produits toujours plus locaux et générant toujours moins de déchets. Certes, tout n’est pas possible, mais la politique des petits pas est en marche et porte ses fruits », ajoute la Commune dans un communiqué. « Cette initiative constitue d’ailleurs une plus-value tant pour la santé que pour l’éducation à une alimentation plus saine et durable. »
C’est donc à Gemmenich que les premiers repas – 50 – ont été servis ce mardi. « On a choisi cette école car c’est la seule de la commune qui proposait déjà des repas chauds », précise Marie Stassen. « En outre, l’école avait déjà les infrastructures et le matériel nécessaire. » Les enfants ont pu profiter d’un cordon-bleu, accompagné de chou-fleur et de pommes de terre. Un menu visiblement fort apprécié. Du côté de la Commune, on estime que la demande devrait augmenter le mois prochain car de « nombreux retardataires ne s’étaient pas inscrits à temps ce mois-ci ».
Pour le moment, il n’y a que cette école qui profite de cette initiative mais, dans le futur, rien ne dit que d’autres écoles ne verront pas Inago venir servir des repas chauds. « Ce projet se poursuivra à Gemmenich jusqu’à la fin d’année et devrait continuer ensuite. Pour les autres écoles, il faut que l’infrastructure le permette. Pour la construction de la nouvelle école d’Hombourg, on va prévoir une cuisine dès le départ par exemple. »

J.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 9 janvier 2020

Les commentaires sont fermés.