Quel avenir pour Plombières à l’horizon 2040 ?

(Photo du R.S.I. 3 Frontières)

Le Schéma Provincial de Développement Territorial (SPDT) est le fruit d’une large concertation réunissant l’ensemble des élus et les forces vives du territoire. Il dessine une politique d’aménagement et de régénération du territoire à l’horizon 2040, avec des ambitions, des priorités et des engagements.

Cinq thématiques ont été retenues :

  • la transition énergétique et écologique,
  • l’urbanisme bas-carbone,
  • la régénération au service du développement économique,
  • la mobilité durable et
  • le tourisme.

Ces thèmes deviendront les « 5 axes d’actions du SPDT ». Le Conseil communal de la commune de Plombières, en concertation avec le GAL et l’avis de la CCATM, a cependant émis les remarques suivantes :

En général :

  • Vision cohérente et durable du développement territorial de la Province de Liège à accentuer ;
  • Outil pouvant servir d’aide à la décision pour les communes en matière de projets de territoires et même de document indicatif à éventuellement affiner ;
  • Mise en avant d’un « projet phare » de création d’un Parc Naturel sur l’Entre-Vesdre-et-Meuse, au lieu du devenir de l’agriculture et de la ruralité jugé primordial par la Commune de Plombières ;
  • Actions du GAL Pays de Herve, notamment engagé dans le lancement et l’organisation d’une démarche territoriale participative et disposant d’une forte capacité de mobilisation des acteurs du territoire dans plusieurs domaines, à intégrer dans le SPDT, le GAL Pays de Herve étant un acteur clé à associer et à soutenir pour concrétiser la stratégie provinciale de développement du territoire.

Pour la commune de Plombières :

  • Absence d’étude d’analyse de l’avenir du site de l’ancienne gare de Montzen comme futur lieu touristique, d’habitat, d’espaces verts, de déploiement artisanal, … ?
  • Absence de considération pour les modes de déplacements doux quotidiens.
  • Demande d’ajout d’une thématique liée aux sentiers et chemins vicinaux faisant partie intégrante de notre patrimoine ;
  • Gare de Welkenraedt à marquer plus fortement sur la carte car étant un nœud important en matière de transport en commun pour notre région ;
  • Révision de la liste des sites touristiques importants par l’ajout du site de Moresnet-Chapelle, pôle touristique majeur pour toute la région (150.000 visiteurs/an), du site des Trois-Frontières à Gemmenich (grand site touristique), du cimetière américain à Hombourg, du site minier de Plombières ainsi que du viaduc de Moresnet ;
  • Demande de mise en évidence du réseau RAVeL, la Commune s’étant engagée dans un déploiement important des RAVeLs sur tout son territoire, et Plombières étant sans contestation un nœud stratégique majeur reliant Aix à Liège et permettant de se diriger vers Welkenraedt-Eupen ou La Calamine-Raeren afin de retrouver la Vennbahn ;
  • Priorité à donner à l’aménagement et la sécurisation des liaisons cyclables sur tout le territoire et en particulier celles reliant les centres de village au réseau RAVeL.

Malgré ces quelques considérations locales, le Conseil communal de Plombières a approuvé le Schéma Provincial de Développement territorial à l’unanimité.

Joseph AUSTEN, échevin de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’environnement, de l’énergie, du logement, de l’agriculture, de la sylviculture, du patrimoine, de l’économie et de l’emploi.

Les commentaires sont fermés.