La réponse des mayeurs « parias »

On écrivait déjà ce mercredi que les bourgmestres de Baelen, Olne, Pepinster et Plombières n’étaient pas contents concernant l’annonce PS-MR, non concertée, d’un accord sur le financement de la zone de secours VHP.
Ce mercredi en début d’après-midi, ils ont envoyé un communiqué de presse commun pour développer leur position. «Les bourgmestres des communes de Baelen, Olne, Pepinster et Plombières ont appris par voie de presse ce mardi 11 février 2020 l’existence d’un accord politique qui aurait été approuvé par les Bourgmestres apparentés au MR et au PS de quinze communes membres de la zone de secours Vesdre-Hoëgne-Plateau. Tout d’abord, nous nous étonnons que le débat relatif aux répartitions des dotations communales se soit réalisé dans la discrétion au sein de cénacles officieux et non au sein de l’organe officiel qu’est le conseil de zone. Il faut préciser que nous n’avons ja-
mais été contactés, associés ou informés de ces débats à quelque moment et de quelque manière que ce soit. Il serait d’ailleurs intéressant de vérifier si chacun des bourgmestres MR et PS était au courant de cet accord. »
« INACCEPTABLE »
« Nous constatons que, dans l’accord présenté qui n’engage que les bourgmestres MR et PS, la ville de Venders verrait sa contribution diminuer de près d’un million d’euros en 2021 au détriment des autres communes dont les contributions financières augmenteraient en moyenne de 13,42 %, ce qui est inacceptable.
Aussi, en l’état actuel des choses, nous ne marquons pas notre accord sur la clé de répartition proposée par le MR et le PS applicable à partir de 2021. »
Un communiqué signé conjointement par Maurice Fyon, Philippe Godin, Cédric Halin et Marie Stassen.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel