Une nouvelle prime à l’isolation de 1.000 €

Du côté de Plombières, 51 % des logements sont antérieurs aux années 70. Un quart de ceux-ci datent même d’avant 1900. Ces habitations sont un cauchemar à chauffer. Les bâtiments d’un âge vénérable n’ont en effet pas été pensés avec les mêmes normes d’isolation qu’aujourd’hui. Il est donc important de changer la donne dans le but de diminuer l’emprunte carbone de la commune.

CONTRER LE COÛT DE L’AUDIT

Afin de lutter contre le réchauffement climatique, la commune propose désormais une nouvelle prime à l’isolation. Elle donnera 1.000 euros à tout qui demandera un audit énergétique afin de faire isoler son domicile. « Pour recevoir des primes de la Région wallonne, il faut demander un audit. Or, cet audit est payant. Il peut coûter facilement 5 ou 600 euros », assure l’échevin de l’Énergie, Joseph Austen. Une somme qui peut donc en dissuader plus d’un. Désormais, en cas d’audit, la commune donnera donc 1.000 euros au demandeur. Une prime qui lui permettra de payer pour ce fameux audit et dont il pourra se servir pour commencer l’un ou l’autre travaux.

GROS PROBLÈME DE TOITURES

« On veut vraiment sensibiliser les personnes, c’est très important d’isoler son domicile. Chez nous un des gros soucis, c’est notamment dans les toitures. Très peu de toits sont correctement isolés dans notre commune », déplore l’échevin. « Mais il y a aussi des choses à faire au niveau des sols, et des murs. On encourage vraiment les Plombimontois à mieux s’isoler », martèle l’échevin qui estime qu’il s’agit d’un principe de base pour faire des économies d’énergie, plus encore que d’installer des panneaux photovoltaïques. Une initiative qui fait partie du fameux plan POLLEC de la commune de Marie Stassen. Rappelons que les bâtiments consomment une part immense de l’énergie en Wallonie. Pas loin de 40 % en 2014. Nul doute que l’on va moins consommer à Plombières dans les prochaines années.

A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 20 février 2020

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel