Serge Hauseux va quitter Raeren, Cédric Bouchez le remplacera

Les exigences de l’ACFF (Association des Clubs Francophones de Football) sont telles que les clubs amateurs sont amenés à avoir des entraîneurs diplômés. Même si une disposition transitoire a été prise cette semaine concernant l’octroi de la licence D2-D3 Amateurs (que RaerenEynatten a demandée), cela ne change rien pour les amendes qui sont infligées aux clubs qui ne s’y conforment pas. Actuellement, Jonathan Negrin, le coach de Raeren-Eynatten, est détenteur du Brevet A et espère pouvoir avoir accès directement à la formation UEFA A (un an), mais ce n’est pas aussi simple que cela pour le moment.

Bref, le club peut actuellement compter sur Nicolas Collubry (toujours joueur, mais diplômé UEFA A) pour répondre aux exigences en termes de diplôme, mais pas non plus sur Serge Hauseux, l’entraîneur adjoint qui s’occupe aussi des gardiens. C’est finalement cette absence de diplôme qui va mener à la fin de la collaboration, en fin de saison, entre le club germanophone et le citoyen de Montzen.

« J’en suis à ma cinquième saison à Raeren », expose Serge Hauseux. « Je serais bien resté au club, mais le président m’a annoncé ce vendredi matin que ça se terminait en fin de saison. Et continuer juste en tant qu’entraîneur des gardiens, le président ne me l’a pas proposé. »

« TERMINER EN BEAUTÉ »

Prendre des cours pour obtenir le fameux diplôme aurait-il pu constituer une solution ? « La question ne s’est pas posée », reprend notre interlocuteur, sans aucune animosité. « Je crois d’ailleurs qu’ils ont déjà trouvé quelqu’un avec le diplôme requis. » Chose que nous avons voulu vérifier auprès du président raerenois, Walther Collubry. « Le remplaçant de Serge Hauseux sera Cédric Bouchez. Il possède le diplôme UEFA B et habite Welkenraedt », confie-t-il.

Pour la petite histoire, Cédric Bouchez (35 ans) n’est autre que le beau-frère de Jonathan Negrin avec lequel il va donc travailler dès la saison prochaine en tant qu’entraîneur adjoint.

Durant sa carrière de joueur, Cédric Bouchez a quasiment tout le temps évolué à Elsaute, à l’exception d’une saison à Hombourg.

En attendant, il y a une saison à terminer et Serge Hauseux compte bien boucler son chapitre raerenois de la meilleure manière possible.

« J’aurai passé cinq belles années, avec un bon club et un bon groupe. Ce sera bizarre quand la saison sera finie et j’aurai un pincement au cœur car cela se passait bien ici pour moi, mais je vais me concentrer sur le fait de terminer la saison en beauté », reprend le citoyen de Montzen, qui était arrivé en même temps que l’Allemand André Winkhold et puis était resté lors de l’arrivée de Jonathan Negrin. Après avoir lutté pour le maintien en P1, il a connu le tour final puis les joies du titre.

Reste à voir de quoi son avenir sera fait.

« Je souhaite continuer soit en tant qu’entraîneur des gardiens, soit en tant qu’adjoint, si possible en ne redescendant pas trop bas non plus. Et si je ne trouve pas, j’irai voir mes deux fils, Loïc et Noah, jouer. Ils sont actuellement à Hombourg. C’est d’ailleurs là que j’ai commencé et terminé ma carrière de joueur », conclut Serge Hauseux. 

OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 29 février 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel