Malgré les battues, Charles reste introuvable

Voilà plus de 48 heures que les proches de Charles Johnen sont plongés dans l’angoisse. En kot du côté de Liège avec plusieurs amis dans le cadre de ses études, le Plombimontois, originaire du petit village de Montzen, est introuvable depuis la nuit de vendredi à samedi à la suite d’une soirée à Liège.

IL REVENAIT DE SOIRÉE

Tout s’est en fait joué dans la nuit de jeudi à vendredi. Alors que Charles Johnen était sorti du côté de Droixhe à un « chapi » (une soirée étudiante), il n’est jamais rentré à son kot. La dernière fois que le jeune

homme de 20 ans a été aperçu, c’était vers 2 h du matin, du côté de la place Coronmeuse, alors qu’il sortait du bus. Depuis, plus personne n’a eu de nouvelles de lui et il ne répond ni aux appels, ni aux messages, d’où l’inquiétude de ses proches et de la police.

Si ses amis ont d’abord lancé eux-mêmes un avis de recherche sur les réseaux sociaux, la situation a été jugée suffisamment inquiétante pour que la police lance à son tour un avis officiel. Plongée dans l’angoisse et la peur, la famille a décidé d’organiser des battues dès ce samedi matin au départ du Hall des Foires de Liège, près du lieu où il a été vu pour la dernière fois. Un appel qui a été entendu puisqu’ils étaient jusqu’à 300 ce week-end pour rechercher le jeune homme. Une petite quarantaine de citoyens plus motivés que jamais ont même poursuivi les recherches durant la nuit de samedi à dimanche.

DES GENS DE SA COMMUNE

Et ce dimanche matin, les bénévoles étaient encore présents en masse. « On retrouve beaucoup de personnes qui viennent de Hombourg, de Montzen et de Plombières. Il y aussi ses copains d’école et ses co-koteurs. Tout le monde se retrouve au quartier général installé près du Hall des Foires et puis on se répartit en groupe de quatre personnes pour fouiller des zones bien précises », nous explique un membre des battues.

VU DU CÔTÉ DE HERVE

Ce dimanche, en fin d’après-midi, certaines personnes ont cru voir le jeune Plombimontois du côté de Herve. La police a été prévenue et a analysé les vidéos de surveillance de la ville. Plusieurs proches se sont également rendus sur place. Mais les recherches n’ont rien donné. À l’heure de boucler cette édition, la famille et les proches de Charles Johnen sont malheureusement toujours sans nouvelle de lui. -

D'une page d'O.G. ET L.M. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 mars 2020

Les commentaires sont fermés.