Changement de cap brusque à Welkenraedt

Ce mercredi midi, le bourgmestre, Jean-Luc Nix, gardait le cap et disait que le cortège du laetare était maintenu, à Welkenraedt.

Finalement, c’est le comité organisateur de Wehelo qui a décidé d’annuler les festivités, non sans en avoir causé avec le bourgmestre. Le mayeur de Welkenraedt commentait : « Même si je dis qu’il ne faut pas tomber dans la psychose, il est important de ne pas prendre de risques non plus. » Évidemment, à Welkenraedt, Herbesthal et Lontzen, cette décision fait des déçus. Dont Bruno Lautermann, le président du comité carnavalesque, qui souligne : « On s’alignera avec tout le monde. Nous ne pouvons pas faire autrement. » Mais cela pourrait être reporté. Car pour certains groupes, le cortège, c’est l’activitéphare de l’année. Notamment pour les Gais lurons. La solution pourrait être de programmer un cortège réduit, à une date ultérieure, non précisée, quand l’épidémie aura régressé. « Un petit cortège familial et amical », nuance Bruno Lautermann. « Mais ce ne serait plus la même chose. On lancera un appel et viendra qui voudra. »

« COMIQUES » POINTÉS DU DOIGT

Le président estime que les carnavalistes welkenraedtois sont victimes de l’insouciance de ceux qui se sont rendus en Italie, alors que les cas s’y multipliaient déjà. « Au début, on a dit : ce n’est pas grave. Ils sont allés faire les comiques et aujourd’hui, c’est nous, qui travaillons toute l’année pour notre laetare, qui payons les pots cassés. » Il conclut : « Si un cas s’était déclaré après notre laetare, on m’aurait dit : « Tu as vu, tu as sali toute la commune avec ton carnaval » ».

D'un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 12 mars 2020

Les commentaires sont fermés.