Un bateau avec sonar pour retrouver Charles, disparu

Branle-bas de combat ce mercredi du côté de Coronmeuse (Liège), pour tenter de retrouver Charles Johnen, disparu depuis la nuit de jeudi à vendredi. Après les battues organisées par la famille et les proches ce week-end, la police a entrepris des fouilles spécifiques du côté de la darse de Coronmeuse. Un bateau avec sonar était de la partie pour tenter de retrouver le corps si celui-ci était tombé à l’eau.

Le temps passe et l’angoisse continue de grandir concernant la disparition du Charles Johnen, 20 ans. Ce jeudi, cela fait près d’une semaine que le Plombimontois, étudiant à Liège, a disparu.

LA DARSE, LIEU DANGEREUXCapture d’écran 2020-03-12 à 08.07.47.png

Dès lors, dans l’optique où cette disparition se terminerait de manière tragique, la police a décidé de sonder la darse de Coronmeuse. Il s’agit d’un endroit assez dangereux, avec des bateaux abandonnés. L’hypothèse que Charles Johnnen soit tombé à l’eau de manière accidentelle est bel et bien une piste jugée plausible par les enquêteurs. C’est pourquoi un bateau de la police fédérale équipé d’un puissant sonar a été dépêché sur place. Après une journée complète de recherches, il n’y avait toutefois pas de trace du corps du Plombimontois. La prudence reste toutefois de mise dans cette affaire, car au vu du courant important de ces derniers jours et du débit de la Meuse, la dépouille pourrait se trouver plus loin.

En attendant, du côté des proches du disparu, on veut continuer à y croire et la mobilisation générale se poursuit. « La famille tient encore une fois à remercier l’énorme mobilisation qui ne faiblit pas et qui est source de réconfort pour eux. (…) Par ailleurs, un moment d’union et d’espoir est organisé demain jeudi à 20h dans l’église de Montzen. » 

D'un article de G.G. & A.B.  dans LA MEUSE du 12 mars 2020

Les commentaires sont fermés.