Help Charles

Bonjour,
Voici les infos de ce 18 mars.

Nous avons rencontré la police, accompagnés d’une personne du service d’aide aux victimes.
Nous devons préciser directement que nous n’avons strictement rien appris de neuf. La police multiplie pourtant les recherches. La cellule est constituée de 13 personnes qui travaillent en moyenne 12h par jour. Ils ont été choisi sur base volontaire afin de s’entourer de personnes motivées pour ce genre d’enquête.
Depuis notre rencontre de jeudi passé, la voie ferrée entre l’esplanade et les Guillemins a été vérifiée la nuit, quand il était possible de stopper le trafic ferroviaire. Des bâtiments abandonnés ont été fouillé.

Plus de 200 caméras ont été renseignées et des milliers d’heures d’images ont été visionnées. Charles n’est aperçu nulle part dans le quartier st Léonard, ce qui ne signifie pas qu’il n’y est pas passé, trop de zones n’étant pas couvertes par des caméras. Certaines vidéos arrivent encore et doivent être visionnées. La zone de recherche s’étend pour le moment vers les Guillemins et Droixhe.
Une partie de la cellule se concentre sur les témoignages et autres appels passant par le 0800 30 300, Child focus ou la page Help Charles. Il n’y a actuellement aucun témoignage ou recoupement qui débouche sur une piste sérieuse.
La police est par ailleurs confrontée à des détails qui compliquent leurs recherches. Par exemple, les étudiants d’une école avaient des pulls bordeaux à capuche. Ainsi, sur la vidéo filmée dans le bus de retour de Charles, 3 autres étudiants portaient un pull bordeaux.

La police a interrogé les chauffeurs de bus qui ont assuré les navettes de retour de cette soirée. Aucun ne se rappelle de Charles.
La police recherche aussi son gsm via les sites ou commerces de ventes de seconde main.
Il est envisagé de sonder la Meuse et une partie du canal Albert quand le débit aura encore un peu diminué. Il est impossible de déterminer quand à l’heure actuelle, mais les parents seront prévenus.

Un reportage a été diffusé dans le JT de la RTBF ce soir. Un lien est fait avec les difficultés de continuer les recherches vu le confinement dû au coronavirus

Les commentaires sont fermés.