Décès de Julien, joueur de l’AC Hombourg

Tout le village de Hombourg pleure la disparition inopinée de ce jeune âgé de 14 ans.

Julien Bergmann avait 14 ans. Ce 28 avril, le défenseur de l’AC Hombourg est décédé tragiquement. Tout un village est en deuil.

En 2015, les responsables de l’AC Hombourg ont vu débarquer un jeune garçon plein d’entrain en la personne de Julien Bergmann. Depuis qu’il a 10 ans, chaque week-end, le Plombimontois enfile la vareuse orange et bleu pour faire gagner son équipe. Mais l’adolescent âgé de 14 ans est malheureusement décédé ce mardi. Les membres de son club et les habitants de son village sont sous le choc.

« C’est le deuxième jeune que l’on perd en quelques mois », regrette le responsable des jeunes de Hombourg, Tony Schmitz, faisant référence à Charles Johnen qui avait disparu début mars en rentrant d’une soirée à Liège. Sa dépouille avait été retrouvée dans la Meuse quelque temps plus tard.

Tant Charles Johnen que Julien Bergmann étaient très actifs dans la jeunesse de leur commune. Ils étaient des membres bien connus de leur patro respectif. « C’est vraiment dramatique. Les jeunes d’Hombourg sont vraiment très marqués. On est tous sous le choc. C’est un peu la panade actuellement », ajoute le responsable des jeunes de l’AC Hombourg.

Son entraîneur se souvient de lui non sans une certaine émotion. « Je le coache depuis cette saison. Début d’année, il a fallu choisir un capitaine. J’en ai pris deux et Julien était l’un d’entre-eux », se rappelle Olivier Beckers encore sonné par la nouvelle. « Pour moi, un capitaine doit être exemplaire, doit avoir une excellente relation avec ses coéquipiers et son entraîneur. Tout cela, Julien l’avait. Je dois bien dire que la relation était privilégiée avec lui. Et puis de par sa position en défense centrale, il avait une certaine autorité sur l’équipe. »



Pour son mentor, Julien avait un esprit réellement positif. « Il n’avait jamais un mot méchant. Il avait tout simplement une excellente éducation. Il était vraiment un exemple pour ses coéquipiers. Pour moi il n’avait aucun défaut à part celui d’être trop gentil avec ses adversaires. Il avait un physique imposant mais ne s’en servait jamais pour faire mal aux autres. » Tant du côté du patro de Montzen que du collège Notre Dame de Gemmenich, on pleure cette disparition.

« Nous sommes tous bouleversés et consternés. Le PMS de l’école se tient à la disposition de tout un chacun », a fait savoir l’institution sur les réseaux sociaux. Les élèves peuvent joindre ces personnes s’ils veulent parler ou être écouté.

A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 avril 2020

Contact au PMS : P. Manella 0499/52 39 90 et J. Campione 0493/51 67 89.

Commentaires

  • Je n'ai pas beaucoup de mots à écrire mais simplement courage et condoléances aux parents, frères et famille amis de cette petite étoile qui est partie bien trop tôt comme son ami Charles, quelle tristesse pour les parents et tout le village de Montzen de perdre deux jeunes hommes, paix à ton âme petit Julien

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel