Des échaliers pour réhabiliter la voirie douce

A trois reprises (1987-92, 2005-2008 et depuis quelques mois pour la 3ème fournée) le service des travaux de la commune de Plombières a réalisé en régie des échaliers pour compléter le maillage des chemins et sentiers de promenade de la commune afin de réhabiliter des sentiers ou de remettre en état des échaliers défectueux.  Elle met ainsi à profit les talents de ferronnerie qui se trouvent au sein du personnel communal pour réaliser un travail de qualité.

La plupart du temps  la commune met ces échaliers à disposition des S.I. locaux et de l’Office du Tourisme de la Commune de Plombières (OTCP)  et c’est l’agent  du R.SI 3 Frontières qui travaille pour  l’entretien des promenades des S.I. locaux et de l’OTCP  qui assure généralement  le placement  des échaliers.

Ainsi depuis ce 22 juin le sentier 101 qui relie la rue Gulpen (à 500 m du carrefour de La Bach) à la Hees (croisement avec le chemin de Kheer) a été réhabilité par le placement d’échaliers. Le sentier a été préalablement déplacé par le conseil communal en utilisant désormais pour sa partie la plus proche de la Gulpen l’assiette du chemin privé existant à cet endroit et permettant un passage aisé de la Gulpe. Ensuite le tracé retrouve son tracé ancestral pour aboutir en face du chemin de Kheer.

PLB image004.jpg


Un autre réalisation analogue a été réalisée récemment à Langhaag-Moresnet (juste derrière le terrain de football de Plombières pour relier Gom à la vallée de la Gueule (ligne 39) .

La commune de Plombières met désormais à disposition des promeneurs deux types d’échaliers : ceux en « V » traditionnels lorsque l’échalier se trouve en bordure de route et est bien visible. Par contre, lorsque le point d’aboutissement est moins visible au fond d’une prairie, ce sont des échaliers dotés d’un portique plus repérable qui sont placés .

Les commentaires sont fermés.