• Décès de Monsieur Jacques COURSIL, époux de Madame Irène MITTELBERG

    Capture d’écran 2020-06-30 à 11.09.23.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Jacques COURSIL, époux de Madame Irène MITTELBERG, né à Paris le jeudi 31 mars 1938 et décédé à Plombières le jeudi 25 juin 2020 à l'âge de 82 ans.

    Le défunt repose au Funérarium HAUSMAN ( Successeur RADERMECKER Fr. et fils) (Welkenraedt): PAS DE VISITES

  • Muytjens est déjà en piste et sur le podium

    Olivier Muytjens est un pilote ‘privilégié’. Bien avant ses camarades de jeu, le pilote originaire de Moresnet a repris la compétition ce week-end en Allemagne. Avec une pole position sur la grille et un podium à l’arrivée… Ne dites plus VLN mais ‘Nürburgring Langstriecke Serie 2020’… Pour Olivier Muytjens, qui côtoie cette discipline depuis de nombreuses années, cela ne change pas grand-chose. « C’est surtout la situation sanitaire actuelle qui change pas mal de chose pour tout le monde », sourit le Belgo-Brésilien. « Ce sont des conditions particulières inédites pour tous. Le Covid-19 impose en effet des courses à huis clos actuellement. Et il faudra s’y faire car en Allemagne, on a déjà annoncé que les suivantes seront pareilles… Mais au moins, en Allemagne, on peut disputer des courses (rires). Dans les paddocks, seul un nombre très restreint de personnes peut avoir accès à l’enceinte du Nürburgring. Quant aux conditions de travail, n’en parlons pas… Les teams étaient installés dans une Pit-Lane faite de murs en béton installés dans le paddock puisque les box officiels ne pouvaient pas être utilisés pour des raisons d’hygiène. »

    Voilà qui rappelle un peu les courses ‘made in USA’ où les paddocks improvisés pour un weekend sont légions… Un contexte inhabituel qui n’a pourtant pas déstabilisé Olivier Muytjens et ses équipiers. « Notre team aligne 3 voitures cette saison au Ring. La Toyota GT86 Cup d’Alexander Müller et moi-même. Mais aussi une autre Toyota GT86 Cup pour le trio Tom Cloet, Brody et Jacques Derenne et une Porsche Cayman Club Sport pilotée par Jacques Castelein et Kurt Dujardyn. Une voiture dans laquelle des relais sont également prévus pour moi lors de certaines courses. »

    D’EMBLÉE LA POLE

    Lors des essais qualificatifs de ce week-end, Oli a réalisé d’emblée la pole position en catégorie SP3 devant la Subaru BRZ de Tim Schrick et Lucian Garvris. « En course, j’ai pris le départ lors duquel j’ai perdu de suite le bénéfice de cette pole. La Subaru BRZ de Tim ne sera plus délogée et des soucis d’embrayage nous fera encore perdre une place. Mais un podium pour débuter cette saison suffit à notre contentement ce week-end », conclut Oli Muytjens qui retrouvera déjà le Ring dans une quinzaine de jours pour une nouvelle endurance de 4 heures. « Plus précisément pour 2 endurances consécutives en un seul week-end, ce qui est assez rare dans cette compétition. Tout comme rouler devant des tribunes vides. Cela aussi, il faudra s’y faire. Enfin, pas trop longtemps j’espère… »

    Espérons-le aussi pour tous les protagonistes du Nürburgring Langstriecke Serie 2020 qui comptera tout de même 8 courses cette année pour une saison qui se clôturera le 21 novembre. « Avec au bout, je l’espère, ce fameux titre qui nous passe sous le nez depuis trop longtemps. On en a marre des titres de vicechampion. On veut la plus haute marche du podium fin de l’année. »

    La motivation et les objectifs de ‘Speed Oli’ sont on ne peut plus clairs… 

    ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 29 juin 2020

  • Un projet inédit de permaculture

    L’OCP et le groupe @ctions, aux commandes à Plombières n’ont jamais caché leur volonté de faire de la commune une contrée plus verte où la consommation durable et la réduction des déchets seraient des priorités. Ils le prouvent une fois encore avec un projet inédit en matière de maraîchage.

    10.000M2 en PRÊT

    La commune de Plombières va prochainement lancer un appel à candidatures. Elle est à la recherche de personnes intéressées par un vaste projet de maraîchage. En pratique, les autorités ont décidé de mettre à disposition, à titre de prêt, une parcelle d’environ 10.000m2 qui se situe à l’arrière de l’école de Montzen. « Nous avons trouvé un système de contrat de prêt d’une durée de 9 ans, ce qui nous permet d’éviter le bail à ferme qui est plus contraignant », explique l’échevin Joseph Austen. Ce prêt ne se fera évidemment pas sans condition. La parcelle devra par exemple être cultivée en permaculture et devra avoir une vocation éducative pour les élèves de l’école qui se trouve juste à côté. Pour permettre à l’exploitant de la parcelle de s’y retrouver financièrement, la commune envisage la création d’un petit marché où seraient vendus les fruits et légumes produits.

    VENTE À LA SORTIE DE L’ÉCOLE

    « La vente de produits frais, récoltés sur cette parcelle, pourrait ainsi être organisée à la sortie de l’école ou durant le week-end », détaille Joseph Austen, qui espère que des candidats se manifesteront.

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

     

  • Des projets à Plombières, Stoumont et Malmedy recevront aussi des subsides

    Capture d’écran 2020-06-27 à 12.05.53.pngLe ministre wallon des Infrastructures sportives a décidé de dégager une enveloppe de 10 millions d’euros. Parmi les projets retenus dans notre région, il y a celui de la construction d’un nouveau bâtiment sur le site du Panorama à Verviers. 642.760 euros ont été octroyés pour ce projet. L’ancien site minier à Plombières, la réfection des terrains de tennis de La Gleize et le changement des cibles pour les archers de Malmedy seront également subsidiés.

    À Plombières, l’aménagement du Parc de l’ancien site minier a obtenu un subside de 189.050 euros. Une très bonne nouvelle pour l’échevin Joseph Austen, qui porte ce projet depuis quelques années déjà.

    « On a prévu d’y aménager des modules de jeu pour les enfants, une piste d’athlétisme, faire un point nœud avec les différentes liaisons RAVeL… », détaille Joseph Austen.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

  • POint COVID-19 hebdomadaire de ce vendredi 26 juin 2020

    Point COVID-19 hebdomadaire de ce vendredi 26 juin 2020, pour Aubel et ses environs, pour la dernière semaine (les 7 derniers jours):
    • 41 cas recensés à Aubel (+2/semaine) 
    • 149 cas à Herve (+4/semaine)
    • 39 cas à Dahlem (+0/semaine, 23 jours consécutifs)
    • 31 cas à Fourons (+0/semaine, 20 jours consécutifs)
    • 56 cas à Plombières (+0/semaine, 47 jours consécutifs)
    • 33 cas à Thimister-Clermont (+2/semaine)
    • 56 cas à Welkenraedt (+0/semaine, 18 jours consécutifs)
    8 cas recensés cette semaine sur l'ensemble des communes répertoriées ici (~ 60.000 habitants) contre 0 la semaine précédente. Dont 2 sur Aubel depuis hier.
    Les cas repartent à la hausse, nous allons voir si le "tracing" va être efficace pour endiguer une deuxième vague. Il ne peut l'être que si l'on continue d'appliquer les gestes barrière, la distanciation physique et le port du masque lorsque c'est nécessaire...
    En cas de symptômes (toux, température, maux de tête... bref état "grippal"), consultez votre médecin. Et en cas de test positif, il est extrêmement important de répondre favorablement au traçage téléphonique, et de suivre les instructions de quarantaine.
    • Graphique 1: progression cumulée des cas sur Plombières, depuis le 31 mars (tableau ci-dessus).
    • Graphique 2: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes.

      courbes.jpg

    • Graphique 3: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes, en fréquence (cas/1000 hab.). La moyenne dans la Province de Liège est d'environ 6,2 cas pour 1000 habitants.

      courbes_mille.jpg

    • Rappel: je compile ces graphiques à partir des données publiques disponibles (source: https://epistat.wiv-isp.be/Covid/) afin de permettre à mes concitoyens proches de visualiser les données locales nous concernant, ce qui n'est pas chose aisée sinon. Ensuite, à chacun de se faire une opinion informée. Gardons la tête froide et restons courtois dans les commentaires.

    Pierre BOULLE

  • Moins de taxes pour les commerces

    La crise du Covid-19 aura un effet sur les recettes fiscales à Spa et à Plombières. Pas seulement parce que les commerçants ont enregistré des recettes bien moindres, mais aussi parce qu’il a été décidé de supprimer et de réduire certaines taxes pour cette année 2020.

    En terres plombimontoises, les élus ont également pris des mesures d’allégement fiscal. Les taxes sur les gîtes et chambres d’hôtes, les spectacles ou encore sur les terrains de golf seront réduites de 20 %. La taxe réclamée aux exploitants de manège sera elle aussi rabotée de 25 %. La majorité qui rappelle qu’il n’y a pas de taxe spécifique sur le monde économique, prévoit une réduction de ses recettes de l’ordre 23.000 € en 2020. 

    D'un article de O.G ET F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

  • « Sans jamais la science, on n’arrivera à gagner la guerre du climat »

    C’est le projet fou de trois chercheurs de l’Université de Liège qui lancent une expédition sur le terrain

    Trois chercheurs de l’Université de Liège ont repéré sur la pointe sud du Groenland des vents en continu de 100 km/h de moyenne. «Si on y installait des milliers d’éoliennes, affirmentils, on pourrait assurer de l’énergie verte pour l’Europe entière.»`

    Une page de LUC GOCHEL à lire dans LA MEUSE du 27 janvier 2020

  • L’Office du Tourisme de Pombières présent aux Trois Bornes

    L’Office du Tourisme de la commune de Plombières a signé ce jeudi 25 juin 2020 un contrat de bail pour la location, durant la saison touristique, d’un local situé sur le site des Trois Bornes à Gemmenich.  Le contrat débutera le 1er juillet 2020, pour se terminer le 2 novembre de cette même année.

    Ce haut lieu touristique, qui voit drainer chaque année plusieurs centaines de milliers de touristes néerlandais, car il représente le point culminant de leur pays, est une porte ouverte sur la Belgique, et plus particulièrement la commune de Plombières. Celle-ci compte attirer les visiteurs des Trois Bornes sur notre territoire.  Les hôtesses d’accueil de Plombières vont donc dorénavant pouvoir promouvoir, auprès de ce large public, les atouts de notre commune, tels que ses hébergements, ses cafés et restaurants, ainsi que toutes les activités organisées par le Service Tourisme de la commune de Plombières.  C’est d’ailleurs déjà le cas dès la semaine prochaine, avec le Festival des balades qui proposera chaque semaine des balades sélectionnées et agrémentées par un quizz accessible à tous, petits et grands !

  • Un enfant de maternelle positif au Covid-19 à La Calamine, l’école fermée

    Après l’Athénée Royal Ardenne – Hautes Fagnes de Malmedy, c’est au tour de l’école communale de La Calamine d’être touchée par le coronavirus. En effet, un élève de maternelle a été testé positif au covid-19. Par mesure de précaution, le pouvoir organisateur a décidé de suspendre les cours de l’école communale depuis ce mardi 23 juin 13 heures et ce, jusqu’au 30 juin prochain. Par conséquent, l’école ne rouvrira pas ses portes avant la rentrée scolaire de septembre.

    Le petit garçon, un élève de première maternelle germanophone, ne présentait pas de symptôme important, si ce n’est un petit rhume nous ex-

    plique Luc Frank, le bourgmestre de La Calamine. C’est le médecin de famille qui a directement prévenu l’école qui a à son tour prévenu les personnes concernées lundi.

    22 PERSONNES DE L’ÉCOLE EN QUATORZAINE « Toutes les personnes qui ont été en contact avec le petit garçon sont placées en quatorzaine et seront dépistées », ajoute le bourgmestre qui a rapidement compris à quel point la situation pouvait vite s’aggraver. « C’est à ce moment-là qu’on se rend compte que ça peut très vite se propager. Il y a des bulles, mais elles ne sont pas

    fermées hermétiquement puisque chaque personne peut revoir 10 personnes par semaine », insiste-t-il.

    Partant de ce principe, la commune n’a pas voulu prendre de risque et a décidé de fermer l’école jusqu’en septembre prochain. « Il ne reste même pas une semaine de cours, ça ne valait pas la peine de prendre de nouvelles mesures et de continuer ainsi », conclut-il.

    Au total, ce sont 22 personnes de l’école qui ont été placées en quatorzaine (élèves et membres du personnel). -

    O.G. dans LA MEUSE VERVIERS du 25 juin 2020

  • La 3 étape du Tour de Wallonie, avec départ à Montzen, sera très verviétoise

    Dès le 2 juin, nous vous annoncions en primeur que la commune de Plombières aurait bel et bien un départ d’étape au Tour de Wallonie 2020, malgré le report de l’épreuve au mois d’août et le changement de format (de 5 à 4 étapes). Les étapes ont été officiellement dévoilées ce mardi par les organisateurs, à savoir TRW Organisation, dont l’Olnois Christophe Brandt est l’administrateur délégué. Comme prévu, Plombières accueillera le départ de l’étape du mardi 18 août, l’avant-dernière de l’épreuve. Celle-ci mènera les coureurs à Visé au terme d’un parcours de 192 kilomètres.

    Le lieu de départ sera bel et bien la place communale de Montzen. L’incertitude planait encore concernant une possible boucle que le peloton allait emprunter dans l’entité avant de repasser par la ligne de départ à Montzen. « Il n’y aura pas de retour à Montzen », confie Christophe Brandt, qui a accepté de dévoiler les grandes lignes de cette troisième étape du Tour de Wallonie. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que cette étape sera très verviétoise. Les amateurs régionaux de cyclisme seront gâtés, d’autant que le plateau de ce Tour de Wallonie 2020 s’annonce tout bonnement impressionnant, avec des coureurs comme Philippe Gilbert, Greg Van Avermaet, Caleb Ewan, Oliver Naesen et bien d’autres qui devraient être au départ. Mais revenons-en au tracé de la troisième étape. Concrètement, après Montzen, cap sur Hombourg, Teuven (Fourons), la grande route d’Henri-Chapelle puis retour à Hombourg, avant de prendre la direction de Welkenraedt puis de Dolhain et d’emprunter la côte de Limbourg. Le peloton prendra ensuite la direction de Jalhay puis de Francorchamps. « On prendra ensuite le Rosier à l’envers en venant de Spa, puis l’étape ira vers La Gleize, Rahier, Werbomont, la Vallée de la Lienne, la Vecquée », indique notre interlocuteur. Cap ensuite sur La Reid, Jevoumont, le Mont Theux, Trasenster, la côte d’Olne puis direction Soumagne, Barchon et entrée sur le circuit local à Visé, lieu de l’arrivée.

    Le lendemain, le peloton s’élancera de Blegny pour la dernière étape, mais ne fera pas d’incursion en région verviétoise. Reste aussi à savoir dans quelles conditions pourra être organisé le départ de l’étape à Montzen.

    « On a fait des propositions pour que cela puisse se dérouler sans prendre le moindre risque au niveau sanitaire, mais tout cela doit encore être validé. J’espère d’ailleurs qu’on obtiendra des réponses via le Conseil National de Sécurité de ce mercredi. Si la situation continue à s’améliorer, on espère arriver à une situation plus ou moins normale », reprend Christophe Brandt. « Mais l’accès au village départ, qui serait un peu différent, serait forcément limité. Il faudra y respecter les distanciations sociales, des consignes de sécurité seront rappelées par les speakers et via des panneaux, etc. On espère que ce qu’on a proposé sera accepté. » Bref, à l’heure d’écrire ces lignes, il y a encore pas mal d’incertitudes quant au déroulement de ce départ. L’évolution de la crise sanitaire sera évidemment un facteur clé. 

    O. DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 24 juin 2020